Retour à la liste des publications
1
Juillet
Procès-Verbal du conseil d'école du mardi 14 juin 2016
Par Johann Joly • Publié le 01/07/2016

Vous pouvez retrouver ci-dessous l'ensemble du Procès-Verbal du conseil d'école du mardi 14 juin 2016 :

 

            CIRCONSCRIPTION                                                                      Année scolaire : 2015/2016

                         de                                                                                                                 

                    LUÇON

                     -----------

 

COMPTE RENDU du

 

   CONSEIL D’ECOLE    :         1                2               X  3

 

 

 

 

 

 

 

 

 COMMUNE : Chaillé-les-Marais                               Date : 14/06/2016

 

   ECOLE (s)    : école primaire publique                    Durée : 2h30

 

 

 

 

 

 

 

                             

 

PARTICIPANTS   (NOM et Qualité) :

lM. JOLY, directeur de l’école                                       lM. AUTIN, enseignant

            lMme AUTIN, enseignante                                            lMme BABIN, enseignante

            lMme RABILLE, enseignante                                        l Mme DESHAYES, enseignante

            lMme BAUDUIN, enseignante                                        l Mme BISCAUT, enseignante

            lMme GIRAUDEAU, enseignante                                   l Mme DURREAU, enseignante 

            lM. LEMONNIER, enseignant             

            l M. PACAUD, maire de la commune                             lMme RICHARD, adjointe aux affaires scolaires 

            l M. BONNEAU, DDEN

            lMme ESCARBASSIERE, représentant des parents d’élèvelMme GARNAUD, représentante des parents d’élève

            lM. TEXIER, représentant des parents d’élève                lMme GAUTHEREAU, représentante des parents d’élève

            lM. BRAND, représentant des parents d’élève                 lMme REININGER, représentante des parents d’élève

            lMme HAMDI, représentante des parents d’élève

 

ABSENTS EXCUSES (NOM et Qualité) :

lM. DOURIAUD, inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription de Luçon

            lM. PALLARDY, enseignant du RASED                        lMme BOILLARD, enseignante du RASED

lM. LECUYER, psychologue scolaire                             lMme NAUD, enseignante

lM. GAIGNET, enseignant                                           

            l M. BRAND représentant des parents d’élève                 l Mme MAINGOT, représentante des parents d’élève

l Mme SOHIER, représentante des parents d’élève          

           

                        Président de séance : Johann JOLY

 

Début de la séance : 18h00                 Fin de la séance : 20h30

            Ordre du jour :

 

-Adoption du Procès-Verbal du précédent conseil d’école ;

 

-Point sur la situation générale de l’école ;

 

-Bilan d’étape du projet d’école 2014/2017 ;

 

-Point financier (coopérative scolaire OCCE / APE) ;

 

-Point sur la sécurité ;

 

-Point sur la mise en place du dispositif de scolarisation des moins de trois ans ;

 

-Questions diverses.

Annexe n° 7                                                                                                                             Suite au verso

            Relevé de conclusions

 

- Adoption du Procès-Verbal du précédent conseil d’école :

Les membres du conseil d’école signent le procès-verbal du conseil d’école extraordinaire du 17 mars 2016.

 

-Présentation générale de l’école :

M. Joly rappelle les effectifs de l’école à ce jour : 204 élèves présents. Les effectifs ont légèrement augmenté du fait d’arrivées successives.

Notre école comporte actuellement :

a.          21 TPS/PS (11+10) : Mme Deshayes ;

b.         18 PS/MS (8+10) : Mme Babin ;

c.          17 MS/GS (5+12) : Mme Durreau et Mme Naud ;

d.         19 GS : Mme Giraudeau et Mme Naud ;

e.          21 CP : Mme Bauduin ;

f.          16 CP/CE1 (7+9) : Mme Autin ;

g.         19 CE1 : Mme Rabillé et M. Joly ;

h.         22 CE2 : Mme Biscaut ;

i.          25 CM1 : M. Lemonnier ;

j.          26 CM1/CM2 (6+20) : M. Autin.

Ceci représente un total de 204 élèves (75 élèves en Maternelle + 129 en élémentaire).

 

Pour la rentrée prochaine, les prévisions d’effectifs sont plus optimistes que lors du précédent conseil d’école.

 

L’école comportant au moins 3 classes de maternelle, l’Administration comptabilise séparément les effectifs de l’école maternelle et élémentaire.

A noter que la classification de l’école en Réseau d’Education Prioritaire (REP) lui permet une prise en compte plus « avantageuse » que les autres écoles de ses effectifs pour ouvrir ou fermer une classe. Le seuil pour ouvrir une nouvelle classe est ainsi de 25 élèves en maternelle comme en élémentaire. Quant au seuil de fermeture, la règle est qu’après une fermeture, les élèves ne soient pas plus de 24 par classe.

Enfin, la classe de TPS/PS étant transformée en classe « dispositif de scolarisation des moins de trois ans » (avec des effectifs protégés), il convient de ne tenir compte que des effectifs de PS à GS à répartir en 3 classes pour évaluer les risques de fermeture. Les effectifs restants sont ventilés et comptabilisés par l’Administration, dans les 3 autres classes. Leur seuil de fermeture passe donc à 48 élèves.

 

Pour le moment, en vue de la rentrée prochaine, nous avons inscrit 16 TPS, 15 PS, 22 MS, 16 GS, 33 CP, 28 CE1, 28 CE2, 23 CM1 et 32 CM2, en tenant compte de promesses d’inscription fiables.

Actuellement, nos prévisions font état de 53 élèves de la PS à la GS, ce qui nous permet d’être nettement plus optimistes quant à la conservation des 4 classes maternelles.

144 élèves sont inscrits en école élémentaire en prévision de l’année prochaine, pour un seuil de fermeture de classe fixé à 120 et un seuil d’ouverture à 150. La conservation des 6 classes élémentaires peut donc être considérée comme actée.

 

L’équipe enseignante a d’ores et déjà travaillé à des scénarios de répartition différents. Un choix a été acté dernièrement, sous réserve de nouvelles inscriptions durant l’été. La ventilation des effectifs a rendu particulièrement compliquée le choix d’une répartition cette année. Le scénario retenu actuellement peut encore très bien ne pas du tout être celui de la rentrée.

Par conséquent, et contrairement à nos habitudes, nous n’afficherons pas en début d’été le projet de répartition des élèves. Ce dernier sera public la veille de la rentrée, l’incertitude étant trop forte à ce jour.

 

Pour ce qui est de l’équipe enseignante, M. Joly annonce que l’ensemble des titulaires de l’école sera présent à la rentrée, notamment Mme Maud Rajeau (en congé parental durant l’année scolaire 2015/2016) qui prendra ses fonctions en lieu et place de M. Lemonnier qui l’a suppléée cette année.

Dans le même temps, l’école perdra 3 enseignants intervenant dans la présente année scolaire, à savoir Mme Aurélie Naud (MS/GS et GS), Mme Anaïs Bauduin (CP) et M. Thibault Lemonnier (CM1). Nous remercions ces personnes pour leur engagement au sein de l’équipe cette année et leur souhaitons le meilleur pour la suite de leur carrière, ici ou ailleurs.

 

Pour ce qui est des travaux, M. Joly présente la liste de travaux qui sera remise aux représentants de parents, au Délégué Départemantal de l’Education Nationale (DDEN) et au maire. Elle comprend les lieux concernés, un descriptif de la tâche ou du problème, la date de la demande et la date de réalisation pour les travaux déjà effectués (en gris dans le tableau).

M. Joly rappelle qu’une classe de maternelle manque de matériel pour aménager sa classe suite à son ouverture cette annéee et fait une demande exceptionnelle à la mairie. Mme Durreau transmettra le devis.

M. Joly remercie la commune pour une série de menus travaux déjà effectués et pour la réactivité de la commune au quotidien.

Les problèmes récurrents de connexion à internet, côté élémentaire, sont enfin derrière nous.

A ce jour, parmi les problèmes récurrents, ne reste que les fuites en cas de précipitations dans le hall de l’école élémentaire, qui restent très préoccupantes. La mairie précise que des travaux sont prévus au mois d’août ou au plus tard aux vacances de la Toussaint.

 

L’équipe enseignante souhaitait également évoquer certaines difficultés quant à l’heure d’arrivée des élèves de l’école élémentaire à l’issue du temps de restauration. Les élèves sont arrivés assez régulièrement après 13h20 tout au long de l’année, ce qui nuit au maintien d’un temps récréatif avant de reprendre les activités de classe.

            Relevé de conclusions (suite)

 

-Présentation générale de l’école (suite) :

Les enseignants bien conscients des difficultés d’organisation liées au nombre très important d’élèves profitant du service de restauration, mais souhaitent, autant que faire se peut, et sachant qu’il leurs arrive également d’être légèrement en retard, que tout soit fait afin de préserver ce temps de respiration indispensable à une bonne reprise des apprentissages. Mme Richard souligne que le nombre de repas servis est effectivement en forte augmentation et que les conditions de pause méridienne ne sont malheureusement pas satisfaisantes. Plusieurs propositions sont faites pour essayer de gagner du temps : un plateau sur lequel seraient servis l’entrée et le dessert, optimiser les temps de déplacements…

Il est également proposé que l’inscription à la cantine se fasse à la semaine ou au mois et non plus à la journée pour permettre de réguler plus facilement le nombre de repas tout en gardant la souplesse du système « ticket – journalier ». Tous les impacts négatifs et positifs sont à mesurer.

M. Le Maire indique qu’il soumettra cette question au prochain comité de gestion de la cantine scolaire.

Mme Escarbassière se demande pourquoi les élèves lèvent le bras. Mme Richard explique que c’est un code établi pour instaurer le silence.

 

Enfin, la Commune a acté l’achat du matériel informatique précédemment demandé par l’équipe enseignante. L’ensemble de l’équipe la remercie pour cet investissement.

 

-Bilan d’étape du projet d’école 2014/2017 :

Le projet d’école qui prendra fin à la fin de la prochaine année scolaire comporte trois objectifs principaux :

 

- Le développement des compétences et attitudes pour être élève / Développement des outils de relation et de communication avec les familles / Développement et harmonisation d’outils visant à la fluidité du parcours des élèves.

- L’amélioration des enseignements en mathématiques.

- Le développement du parcours artistique et culturel des élèves.

 

Le projet « jardin » des quatre classes maternelles s’est ponctué par une représentation devant les parents d’élèves concernés le vendredi 3 juin.

L’équipe en profite pour remercier une fois encore toutes les personnes ayant œuvré pour que ce projet aboutisse, qu’il s’agisse des parents d’élèves, de l’Association de Parents d’Elèves (APE) ou encore de la mairie.

 

Les Ateliers de Résolution de Problèmes se sont poursuivis dans les différentes classes de l’école.

 

La plupart des classes de l’école ont participé sous des formes diverses au salon du livre jeunesse de Luçon, centré autour du thème de « la rencontre » : travaux d’écriture, théâtre, rencontres d’auteurs.

La communauté de Communes a également proposé d’exposer les œuvres des classes du canton à la Maison du Maître de Digues.

Les élèves de la classe de Mme Biscaut présenteront, quant à eux, aux parents d’élèves de la classe prochainement leur création au théâtre de Chaillé-les-Marais.

 

-Point financier (coopérative scolaire OCCE / APE) :

Il s’agit du dernier bilan financier de l’OCCE pour cette année scolaire.

5270,66€ sont présents à ce jour sur le compte. Il reste environ 600€ à répartir dans les classes.

Le bénéfice de la tombola est de 1105,20€, dont 300€ répartis dans chaque classe. Il restera le bénéfice des photos de classe à prendre en compte.

 

M.Joly souligne les coûts importants liés au transport, ce qui impacte beaucoup les budgets des écoles et les possibilités de sorties pédagogiques et d’accès aux lieux de culture. Une réunion est prévue prochainement afin de redéfinir les modalités des RPH.

 

Mme Escarbassière au nom de l’APE, présente un rapide bilan financier de l’APE, des différentes actions menées cette année (bénéfices marché de Noël 153€, ciné–boum 151,38€, soirée–pizzas 231,10€), des cotisations (825€) et des axes de financement, avec, notamment, une participation à hauteur de 4000€ au financement du projet « jardin » et la prise en charge des frais de transport liés à la participation de classes au salon du livre jeunesse de Luçon et du pentathlon (à venir). Une somme de 2000€ issue des bénéfices de l’année a également été remise à l’OCCE par l’APE afin qu’elle soit répartie entre les classes.

Cette somme a notamment permis le financement de sorties scolaires (Château de Talmont, spectacles dans le cadre du salon du livre jeunesse, pentathlon…) et l’investissement dans du matériel pour les différentes classes de l’école.

Mme Escarbassière annonce, au nom de l’association, que le marché de Noël sera reconduit l’an prochain.

Plusieurs parents de maternelle s’investissent depuis cette année au sein de l’APE. Malgré tout, pour le moment, l’APE regrette que peu de parents se soient proposés comme bénévole .

 

-Point sur la sécurité :

Un exercice d’évacuation a eu lieu le lundi 13 juin en maternelle et en élémentaire.

Le PPMS, quant à lui, est en activité mais méritera d’être réactualisé à la rentrée prochaine.

Enfin, une demande a été faite à la mairie afin de travailler à la rédaction du Document Unique (DU). 

M. Joly rappelle que nous n’avons pas les conditions matérielles pour fermer à clé le portail d’entrée de l’école, ce qui sera à prévoir dans le cadre du projet du nouveau groupe scolaire.

            Relevé de conclusions (suite et fin)

 

 

-Point sur la mise en place du dispositif de scolarisation des moins de trois ans :

A la rentrée prochaine, comme indiqué lors du point sur les effectifs de l’école, la classe de TPS / PS sera transformée pour une durée minimale de trois ans en « dispositif de scolarisation des moins de trois ans », dans le cadre des réformes liées à la « Refondation de l’école ».

Le choix de l’école a été basé sur son appartenance à un Réseau d’Education Prioritaire (REP) et à un certain nombre d’éléments déjà présents en guise d’objectifs au sein de notre projet d’école. Actuellement, seules trois classes du département bénéficient de ce dispositif.

Si, en milieu urbain, ses objectifs sont avant tout d’attirer à l’école une frange de la population qui en est éloignée, l’objectif principal est tout autre dans notre situation. Il est, par le biais de conditions d’accueil exceptionnelles, de s’adapter autant que faire se peut aux besoins spécifiques d’élèves de cet âge et de tisser des liens forts avec les familles.

La classe n’accueillera que des TPS. Leur nombre ne doit pas excéder 20. Une ATSEM à temps plein et une enseignante sont affectées à cette classe spécifique. Les locaux et le matériel devront être adaptés à cet accueil.

L’école passera « un contrat » avec chacune des familles afin de définir le temps de scolarisation de chaque enfant (de 2 heures à une journée entière) en tenant compte des besoins de l’élève, identifiés par l’enseignante de la classe, et des attentes et contraintes des familles. Le temps de scolarisation des élèves pourra ainsi évoluer tout au long de l’année scolaire.

Un temps particulier et régulier d’échanges avec les familles et les partenaires (assistantes maternelles, PMI, service de restauration…) verra le jour afin d’entretenir les liens entre les parties.

Les TAP ne seront pas une priorité pour ces élèves mais il est prévu de pouvoir les y intégrer si cela leur est profitable.

Le temps de restauration de ces élèves devra être adapté à leurs capacités (motricité fine) et leurs besoins (sieste).

La propreté, exigée jusqu’alors pour entrer à l’école maternelle, si elle restera un élément important aussi bien pour le développement de l’hygiène de l’enfant que par respect pour les tâches des ATSEM, ne sera plus un motif suffisant à l’écartement de l’école.

Au niveau pédagogique, enfin, le développement du langage, de la motricité seront des axes privilégiés.

La Mairie, de son côté, a contacté le secrétariat de l’IEN et organisera une réunion publique, avec, notamment, les parents et les assistantes maternelles pour communiquer au sujet de ce dispositif et répondre à toutes les interrogations qu’il pourrait poser.

 

-Questions diverses :

 

- Le bâtiment préfabriqué envisagé pour accueillir la garderie lors de la prochaine année scolaire sera-t-il disponible dès la rentrée ?

 

Lors de la réunion publique, les représentants de la commune avaient évoqué l’achat d’un préfabriqué pour les locaux de la garderie l’an prochain. Les représentants de parents d’élèves souhaiteraient savoir où en sont les démarches et si les parents d’élèves, les élèves et le personnel pourront compter sur ce bâtiment dès la rentrée prochaine.

Une commission bâtiment a lieu demain pour discuter des différentes propositions :

- Restaurer l’ancien dojo (taux de réverbération, sol, chauffage, éclairage…) ;

- Installer deux modulaires (derrière les modulaires CP et CE1), ce qui nécessiterait un appel d’offre ;

- Installer un modulaire dans la continuité de l’ancienne salle de CP (non retenu à cause d’un coût important de terrassement).

 

- Le jardin potager entretenu par les élèves du conseil municipal des jeunes pourrait-il être ouvert aux élèves de la garderie à la rentrée prochaine ? A quoi ou à qui pourrait être destinée sa production ?

 

Le conseil municipal des jeunes a entamé son projet autour du jardin. Lors de la réunion publique, les représentants de la commune avaient expliqué que ce jardin deviendrait, petit à petit, un jardin collaboratif, ouvert à tous.

Le centre de loisirs, les TAP et le CMJ ainsi que des bénévoles retraités interviennent déjà sur ce potager. L’accès peut être proposé à la garderie. La prochaine réunion CMJ aura lieu le 27 août prochain. La production est pour le moment distribuée au fur et à mesure. Il est tout à fait envisageable à la rentrée d’utiliser la production dans le cadre des TAP « Petits Marmitons ».

 

- Quel est le bilan des mesures prises par la commune pour améliorer la sécurité à la sortie de l’école au début et à la fin des cours ?

 

Les représentants de parents d’élèves demandent un point d’information sur les essais de circulation et de stationnement aux abords des écoles. Un deuxième essai est en cours. Le comité de pilotage se réunira au mois de juin afin de faire le bilan. Certaines rues seront placées en sens unique.

Il a été également demandé aux personnels de se garer au fond du parking de l’école élémentaire afin de libérer des places de stationnement pour les parents d’élèves à proximité de l’école.

Un balisage sera effectué afin de préciser quelles places sont prévues pour être des « arrêts minute ».

Mme Richard remercie les enseignants pour leur réactivité suite au courrier reçu quant aux demandes de stationnement.

 

- Où en est le projet du futur groupe scolaire ?

 

Les représentants de parents d’élèves demandent un point d’information sur l’avancée du projet de futur groupe scolaire.

Une réunion d’information va être fixée au mois de septembre afin de lister les différents éléments du cahier des charges. Seront invités tous les acteurs de l’école : élus, enseignants, ATSEM, personnels de la garderie, de la cantine, du centre de loisirs, du temps périscolaire, DDEN, Docteur Picquenot de la PMI, Mme Billaud pour la CAF.

M. le maire présente un échéancier faisant état d’un démarrage des travaux début 2018, avec une mise à disposition du nouveau groupe scolaire en janvier 2020.

 

            Point posant problème :

 

-Fonctionnement du service de restauration scolaire.

 

 

 

 

 


Photos
Photos (1)