10
Mars
Procès-verbal du conseil d'école du mardi 7 février 2017
Par Johann Joly • Publié le 10/03/2017

Vous pouvez retrouver ci-dessous l'ensemble du Procès-Verbal du conseil d'école du mardi 7 février 2017 :

            CIRCONSCRIPTION                                                                   Année scolaire : 2016/2017

                         de                                                                                                             

                    LUÇON

                     -----------

COMPTE RENDU du CONSEIL D’ECOLE    :         1              X  2                 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 COMMUNE : Chaillé-les-Marais                             Date : 07/02/2017

 

   ECOLE (s)    : école primaire publique                  Durée : 2h00

 

 

 

 

 

 

 

                            

 

PARTICIPANTS   (NOM et Qualité) :

 

lM. JOLY, directeur de l’école                                                              lM. AUTIN, enseignant

                  lMme AUTIN, enseignante                                                                      lMme BABIN, enseignante

                  lMme RABILLE, enseignante                                                               l Mme DESHAYES, enseignante

                  lMme RATELADE, enseignante                                                            l Mme BISCAUT, enseignante

                  lMme RICARD, enseignante                                                                   l Mme DURREAU, enseignante

                  lM. LEMONNIER, enseignant                                                              lMme GOSSELIN, ATSEM

                  lM. PACAUD, maire                                                                                  lMme DORMOY, adjointe aux affaires scolaires

                  lM. BONNEAU, DDEN

                  lMme COCHONNEAU, représentante des parents d’élèvelMme RICHARD, représentante des parents d’élève

                  lM. BESSE, représentant des parents d’élève                                                    lMme GARNAUD, représentante des parents d’élève

                  lM. TEXIER, représentant des parents d’élève                               lMme MASSONNEAU A., représentante des parents d’élève

                  lMme QUESNEL, représentante des parents d’élève                     lMme MAINGOT, représentante des parents d’élève

                  lMme MARTINET, représentante des parents d’élève                                   lMme MURS, représentante des parents d’élève

 

ABSENTS EXCUSES (NOM et Qualité) :

 

lM. DOURIAUD, inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription de Luçon

                  lM. PALLARDY, enseignant du RASED                                             lMme BOILLARD, enseignante du RASED

lM. LECUYER, psychologue scolaire

lM. GAIGNET, enseignant                                                                     lMme JAN JOSSAN, enseignante   

                  l Mme HOCQUET, représentante des parents d’élève

                 

                       Président de séance : Johann JOLY

 

                       Début de la séance : 18h00                    Fin de la séance : 20h00

            Ordre du jour :

 

-Adoption du Procès-Verbal du précédent conseil d’école ;

 

-Point sur la situation générale de l’école ;

 

-Point sur l’avancée du projet d’école ;

 

-Présentation du Livret Scolaire Unique ;

 

-Point financier (coopérative scolaire OCCE) ;

 

-Point sur la sécurité ;

 

-Questions diverses.

Annexe n° 7                                                                                                                         Suite au verso

            Relevé de conclusions

 

- Adoption du Procès-Verbal du précédent conseil d’école :

Le Procès-Verbal du conseil d’école du mardi 8 novembre 2016 est adopté à l’unanimité par les présents.

 

-Présentation générale de l’école :

Notre école comporte actuellement :

a.         19 TPS : Mme Deshayes ;

b.         15 PS (+1 MS) : Mme Babin ;

c.         20 MS (-1 MS / +1 GS) : Mme Durreau et M. Lemonnier ;

d.         16 GS (-1 GS) : Mme Ricard et M. Remaud ;

e.         20 CP (+1 après les vacances d’hiver) : M. Lemonnier et M. Joly ;

f.          20 CP/CE1 (12+8) : Mme Autin ;

g.         19 CE1 (+ 1 CE2) : Mme Rabillé ;

h.         27 CE2 (-1 CE2) : Mme Biscaut ;

i.          26 CM1/CM2 (12+14) : Mme Ratelade, en remplacement de Mme Jan Jossan ;

j.          26 CM1/CM2 (10+16) : M. Autin.

Ceci représente un total de 208 élèves (70 élèves en Maternelle + 138 (+1 après les vacances d’hiver) en élémentaire).

 

Les prévisions pour la rentrée prochaine seront donc les suivantes, sous réserve de départs, arrivées et orientations :

a.         En élémentaire : 16 CP, 33 CE1, 27 CE2, 27 CM1 et 22 CM2, soit un total de 125 élèves pour un seuil de fermeture fixé à 120 élèves et un seuil d’ouverture à 150 ;

b.         En maternelle, les projections sont plus compliquées, du fait des difficultés à anticiper le nombre réel de nouveaux entrants à l’école à ce stade de l’année. Actuellement, les prévisions modifiées par rapport à la première remontée officielle font état de 23 TPS, 21 PS, 15 MS et 20 GS soit un total de 56 élèves pour les classes de PS à GS (seules concernées par les ouvertures ou fermetures de classe) un seuil de fermeture fixé à 48 élèves et un seuil d’ouverture de 75 élèves.

 

Même si quelques familles ont informé récemment l’école d’un éventuel déménagement, nous ne serons à priori pas concernés par des mesures de carte scolaire, même si la marge est moins importante qu’auparavant en élémentaire.

 

M. Joly demande à la mairie où en est leur réflexion sur la pérennisation du troisième poste d’ATSEM, occupé actuellement à mi-temps par Mme Linda Marchese, dont le contrat s’achève en cette fin d’année scolaire. Même si elle est bien consciente du coup engendré par la création d’un poste pérenne, l’équipe éducative continue de faire la demande d’un poste à temps plein, afin de disposer de trois ATSEM à temps plein pour les quatre classes de maternelle. Mme Dormoy annonce que la municipalité s’est emparée de cette question qui sera délibérée au conseil municipal de mars ou avril prochain.

 

Pour ce qui est des travaux, M. Joly présente la liste de travaux qui sera remise aux représentants de parents et au maire. Elle comprend les lieux concernés, un descriptif de la tâche ou du problème, la date de la demande et la date de réalisation pour les travaux déjà effectués (en gris dans le tableau).

M. Joly remercie la commune pour une série de menus travaux déjà effectués et pour la réactivité de la commune au quotidien.

Hormis les problèmes récurrents de connexion à internet et de chauffage côté élémentaire, la quasi-totalité des travaux demandés précédemment a été réalisée.

Les ouvertures vont être changées dans la salle de motricité qui sert de dortoir mais ces nouvelles ouvertures ne prévoient pas de volets roulants, ce qui est problématique pour en faire lieu de sieste pour les élèves. La municipalité va s’adresser à l’entreprise en charge des travaux pour étudier la possibilité de rajouter des volets électriques.

 

Enfin, dans le cadre de la mise à jour du PEDT, la municipalité est soumise à un problème de conformité de la durée des TAP de l’école élémentaire les mardis et vendredis. Ces derniers, afin de correspondre aux critères d’éligibilité d’une subvention de la CAF, doivent durer 1h30. Actuellement, ils durent 1h20. Cette subvention est très importante dans l’optique d’une conservation de la gratuité dans l’accès aux TAP. Le plus simple serait de modifier l’horaire de sortie des classes le mercredi (jusqu’à 12h00) afin d’augmenter de 10 minutes les créneaux de TAP des mardis et vendredis. Malheureusement, le conseil départemental impose à l’école un ramassage scolaire à 11h40 pour des questions d’organisation. Il en est de même pour les horaires d’entrée et de sortie des classes.

La seule marge de manœuvre est le temps de pause méridienne (1h30) mais l’Education Nationale refusait jusqu’alors de le réduire en dessous d’1h30. Il s’agirait de diminuer de 10 minutes la pause méridienne des élèves des cycles 2 et 3 les mardis et vendredis. Cela signifierait un accueil à 13h10 pour une reprise de la classe à 13h20, et une fin des cours (avant les TAP) à 15h00 au lieu de 15h10. Les TAP dureraient bien 1h30 dans ce cas-là.

L’équipe enseignante comprend tout à fait les préoccupations de la commune, attachée à la conservation de la gratuité. Néanmoins, cette modification de la durée de la pause méridienne risque d’avoir un impact pour les familles dont les enfants ne mangent pas à la cantine et pour les conditions de prise des repas à la cantine (10 minutes de moins). Le renouvellement du PEDT étant prévue pour le 19 avril prochain, cette question doit être tranchée rapidement.

M. Besse annonce que les parents d’élèves peuvent s’emparer de cette problématique en s’adressant au Conseil Départemental concernant le transport scolaire du mercredi midi qui contraint la mise en place actuelle.

La municipalité a déjà effectué cette demande et est en attente de la réponse. En recours, la municipalité s’adressera à la CAF pour demander un cadre dérogatoire sur la durée des TAP.

            Relevé de conclusions (suite)

 

-Point sur l’avancée du projet d’école :

M. Joly rappelle les objectifs principaux du projet d’école 2014 / 2017 en explicitant les trois principaux axes et les actions à conduire cette année en rapport avec ces axes. Il est à noter qu’il sera sans aucun doute prolongé d’une année supplémentaire à titre exceptionnel.

 

Rappel des axes du projet d’école 2014 / 2017 :

 

1.         Développement des compétences et attitudes pour être élève / Développement des outils de relation et de communication avec les familles / Développement et harmonisation d’outils visant à la fluidité du parcours des élèves.

 

2.         Amélioration des enseignements en mathématiques.

 

3.         Développement du parcours artistique et culturel des élèves.

 

Actions envisagées :

 

Axe 1 :

         Maintien et développement des réunions formelles parents / enseignants.

         Poursuite de la mise en place d’outils d’harmonisation dans chacun des cycles.

         Mise en place du document de référence pour le parcours des élèves à besoins spécifiques.

         Apposition de la mention « signature » ou « à signer » sur les mots des cahiers de liaison, dans certaines classes.

 

Axe 2 :

         Mise en place de « Défimaths » dans plusieurs classes d’élémentaire.

         Participation des classes de cycle 3 au « Défimaths » avec les classes du collège.

         Renforcement du travail sur le calcul mental en cycle 2.

         Poursuite de l’harmonisation progressive de la formalisation de résolution visant à mettre en avant le ou les calcul(s) utilisé(s) et une phrase réponse présentant la solution envisagée par l’élève.

 

Axe 3 :

         Programmation de spectacles au « Grand R » pour la classe des CM1/CM2 A.

         Mise en place d’un outil synthétique retraçant les sorties à visée artistique effectuées par les élèves au cours de leur scolarité à l’école et indexé aux dossiers scolaires des élèves.

         Projet culturel de la classe de CE2 dans le cadre du temps fort du cycle 2.

         Classe de découverte pour les classes de CP, CP/CE1 et CE1 dans le cadre du temps fort du cycle 2.

 

Il est à noter que l’APE, dans le cadre d’une nouvelle répartition de son aide matérielle (don de 50€/élève en cycle 2, 60€/élève en cycle 3 et 40€/élève en cycle 1), participera au projet culturel de la classe de CE2 à hauteur de 1250€ et de la classe de mer à hauteur de 3000€. L’équipe enseignante souhaite les remercier pour cette aide et leur engagement quotidien.

 

-Présentation du Livret Scolaire Unique :

Le Livret Scolaire Unique (LSU) est censé permettre d’assurer un suivi continu des acquis scolaires du CP à la 3ème, sans rupture en cas de changement d’école, d’établissement ou d’académie. L’objectif affiché est de mettre l’évaluation au service des apprentissages, de renforcer la continuité de ces derniers, mais aussi de disposer d’outils concrets pour la mise en œuvre des cycles d’enseignement et d’un levier efficace pour la coéducation avec les parents d’élèves.

Les bilans périodiques peuvent être renseignés directement dans l’application nationale Livret scolaire unique (LSU) ou bien dans toute autre application utilisée actuellement à cette fin. Dans nos classes élémentaires, les enseignants utilisent ainsi Edumoov et pourront continuer de le faire. Mais le Livret Scolaire Unique est l’outil officiel et a pour vocation une communication plus efficace entre les écoles et établissements au niveau national.

En fin de cycle, un document de synthèse informera les familles du niveau d’acquisition des principales compétences travaillées.

 

-Point financier (coopérative scolaire OCCE) :

Mme Babin, mandataire de la coopérative scolaire, fait le point sur la situation financière de la coopérative scolaire OCCE.

Le montant total actuellement présent sur le compte OCCE est de 8979,8€.

Le marché de Noël a rapporté 1470,67€ toutes classes confondues.

La coopérative scolaire a également bénéficié d’un don du restaurant la Sableautine, dans le cadre de l’organisation du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Cette somme sera répartie dans les classes et servira au financement des « temps forts » des classes de cycle 2 (projet culturel et classe découverte).

 

-Point sur la sécurité :

Des exercices incendie ont déjà été exécutés en maternelle et en élémentaire au cours du premier trimestre. De nouveaux exercices seront réalisés à la rentrée des vacances d’hiver, début mars. Enfin, un dernier exercice aura lieu dans le courant du mois de juin.

D’autre part, les élèves, après avoir réalisé un exercice d’évacuation d’urgence au mois de décembre, participeront à un exercice de confinement, commun à l’ensemble de l’école, le lundi 20 mars. Les parents d’élèves et M. Bonneau, notre DDEN, seront prévenus en amont.

            Relevé de conclusions (suite et fin)

 

 

-Point sur la sécurité (suite) :

Les exercices « attentat-intrusion » se dérouleront le lundi 29 mai en maternelle et le lundi 15 mai en élémentaire.

M. Joly rappelle les principales fonctions de ce PPMS et le sens particulier de l’exercice « attentat-intrusion » en insistant sur la différenciation entre les publics en fonction de l’âge des enfants.

 

-Questions diverses :

 

Questions diverses à l’intention de l’équipe enseignante :

 

-Un message d’accueil sur le répondeur de l’école annonçant « Ecole Publique de Chaillé-les-Marais » pourrait-il être mis en place ?

M. Joly répond favorablement à cette demande, tout à fait justifiée. L’opération sera effectuée dans les meilleurs délais.

 

-Serait-il possible d’informer les parents d’élèves concernés lorsqu’un professeur est absent et non remplacé, par un mot dans les cahiers ?

Cette opération a déjà été prévue l’an dernier. Néanmoins, dans l’urgence que constitue souvent la réorganisation liée à l’absence d’un enseignant, non remplacé, il arrive encore que les enseignants ne songent pas automatiquement à imprimer et distribuer le mot aux élèves concernés.

L’équipe enseignante s’engage à faire au mieux pour que cette pratique devienne un automatisme.

 

Questions diverses concernant l’accueil périscolaire :

 

-Serait-il possible que le service ouvre à 7h00 et non 7h15 ?

La municipalité ne souhaite pas répondre favorablement à cette demande en raison de l’amplitude horaire des journées déjà imposées aux enfants et afin de prendre en compte l’organisation du temps de travail des agents municipaux.

 

-Est-il possible qu’un goûter unique proposé par ce service communal soit donné aux enfants moyennant une participation ?

Suite à un sondage effectué l’année dernière, ce n’était pas une demande des parents.

La municipalité entend cette problématique mais ne souhaite pas non plus prendre en charge ce temps de collation, les contraintes d’organisation matérielle étant trop importantes.

 

-Pour répondre à ces deux questions, ne serait-il pas judicieux de faire une nouvelle enquête ?

Il est peut-être judicieux d’attendre un peu avant de reconduire une nouvelle enquête.

Enfin, de nombreux compliments sur l’organisation et la qualité du service mettant en avant le dialogue agréable avec le personnel ont été notifiés.

 

Questions diverses concernant la municipalité :

 

-Dans le cadre des mesures prises pour réguler le stationnement à la sortie des classes, jusqu’à quand les « Ballyroad » seront-ils disposés dans la rue du 11 novembre ?

M. le Maire annonce que ce dossier est toujours entre les mains de « Vendée Expansion » pour une version d’aménagement final.

La municipalité est également dans l’attente d’une réponse favorable pour l’octroi de subventions.

Cela laisse présager encore plusieurs mois de délai avant un réaménagement.

 

-Serait-il possible de les lester afin qu’ils restent à leur emplacement ?

M. le Maire annonce qu’ils pourront être lestés.

 

-Afin de pouvoir connaître l’état d’avancement des projets de voirie autour de l’école, serait-il possible d’organiser une nouvelle réunion avec la commune ?

Concernant les projets de voirie, une réunion sera organisée quand les éléments seront plus précis et le dossier plus avancé.

 

-Serait-il envisageable de créer une piste cyclable de Aisne à Chaillé bourg afin de permettre aux enfants leurs déplacements en vélo vers l’école ?

Pour la municipalité, à court terme, ce projet n’est pas réalisable.

 

Questions diverses concernant la restauration scolaire :

 

-Quel bilan peut-on tirer des premiers mois inaugurant le nouveau fonctionnement de la restauration scolaire ?

Des parents expriment le regret de l’ancien système des tickets.

L’inscription est compréhensible mais le paiement à l’avance est compliqué pour certains.

Pour la municipalité, ce nouveau système donne satisfaction et répond aux demandes de la majorité des familles et permet également d’anticiper d’éventuelles difficultés financières avec le CCAS.

 

-Serait-il envisageable de refaire passer une note d’information sur les moyens mis en place pour faciliter la communication entre les usagers du service de cantine (boîte aux lettres, téléphone, mail) et les organisateurs ?

Un mot du « comité de gestion » sera transmis aux familles pour rappeler les modalités de fonctionnement et de communication.

 

            Relevé de conclusions (suite et fin)

 

 

-Questions diverses (suite) :

 

Questions diverses concernant la restauration scolaire (suite) :

 

-Dans quelles conditions se déroulent les repas ?

Le personnel en charge du temps de restauration a suivi une formation et des choses ont été mises en place début janvier sur de nouvelles modalités au moment des repas.

M. Joly propose que le « Conseil Municipal des Jeunes » puisse s’emparer de cette question afin d’évoquer la question du partage des règles et du respect mutuel.

M. Besse propose que les parents concernés par ces demandes puissent s’adresser directement au personnel.

Plusieurs parents se plaignent des quantités de nourriture proposées aux enfants (certains auraient le droit de se resservir et d’autres non), du fait de les forcer à manger (au-delà du fait de l’obligation de goûter) même s’ils n’aiment pas et enfin du manque d’amabilité de certains membres du personnel encadrant à la cantine.

Il est indiqué que ces problématiques sont au cœur des préoccupations de la municipalité et du personnel. En ce sens, les agents ont suivi et suivront des formations pour les sensibiliser aux spécificités de l’accueil d’enfants dans le cadre de la restauration scolaire.

 

 

 

            Points posant problème :

 

-Problèmes de sécurité à la sortie de l’école en lien avec des problèmes de stationnement ;

 

-Fonctionnement du service de restauration scolaire.

 



1 fichier
Photos
Photos (1)