1
Juillet
Procès verbal du conseil d'école du mardi 23 juin 2015
Par Armelle Babin • Publié le 01/07/2015

Vous pouvez consulter dès maintenant (ci-desous) le procès verbal du conseil d'école du mardi 23 juin 2015.

            CIRCONSCRIPTION                                                                      Année scolaire : 2014/2015

                         de                                                                                                             

                    LUÇON

                     -----------

 

COMPTE RENDU du

 

   CONSEIL D’ECOLE    :         1                2               X  3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 COMMUNE : Chaillé-les-Marais                         Date : 23/06/2015

 

   ECOLE (s)    : école primaire publique              Durée : 2h00

 

 

 

 

 

 

 

 

                            

 

PARTICIPANTS   (NOM et Qualité) :

 

            lM. JOLY, directeur de l’école                                    lM. AUTIN, enseignant

            lMme BABIN, enseignante                                          lMme GIRAUDEAU, enseignante

            lMme RABILLE, enseignante                                     lMme DESHAYES, enseignante

            lMme LARRIEU, enseignante                                      lMme BISCAUT, enseignante

            lM. PACAUD, maire de la commune                           lMme RICHARD, adjointe aux affaires scolaires

            lMme DORMOY, élue de la commune                         lMme PIZON, responsable des activités périscolaires

            lMme AUBOUIN, représentante des parents d’élèves     lMme HAMDI, représentante des parents d’élèves

            lM. BRAND, représentant des parents d’élèves              lMme GARNAUD, représentante des parents d’élèves

            lMme MAINGOT, représentante des parents d’élèves    lMme REININGER, représentante des parents d’élèves

            lMme SOHIER, représentante des parents d’élèves       lMme MASSONNEAU A., représentante des parents d’élèves

 

ABSENTS EXCUSES (NOM et Qualité) :

 

lM. DOURIAUD, inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription de Luçon

            lM. PALARDY, enseignant du RASED                                   lMme BOILLARD, enseignante du RASED

lMme CAQUINEAU, enseignante                                lM. MAURIER, enseignant

            lM. LECUYER, psychologue scolaire                          lM. BRAND, représentant des parents d’élèves

            lMme DRAPEAU, représentante des parents d’élèves     lM. BESSE, représentant des parents d’élèves

           

                       Président de séance : Johann JOLY

 

                       Début de la séance : 18h00            Fin de la séance : 20h45

 

            Ordre du jour :

 

-Adoption du PV du précédent conseil d’école ;

 

-Présentation du conseil municipal des jeunes ;

 

-Point sur la situation générale de l’école (effectifs, travaux, personnels) ;

 

-Point sur l’entrée de l’école dans un Réseau d’Education Prioritaire ;

 

-Point sur l’avancée du projet d’école ;

 

-Point financier (coopérative scolaire OCCE) ;

 

- Point sur la sécurité ;

 

-Point sur l’évolution de la semaine scolaire à la rentrée prochaine ;

 

-Questions diverses.

 

Annexe n° 7                                                                                                                         Suite au verso

            Relevé de conclusions

 

-Adoption du PV du précédent conseil d’école :

Les membres du conseil d’école signent le procès-verbal du conseil d’école du 6 novembre 2014.

 

-Présentation du conseil municipal des jeunes :

• Mmes Richard et Dormoy, élues de la commune, issues de la commission « enfance-jeunesse », présentent  le rôle et le fonctionnement du conseil municipal des jeunes de la commune qui sera mis en place à la rentrée 2015.

Ce Conseil permettra aux jeunes de s’investir dans la commune. Il vise un apprentissage de la vie civique ainsi que le rapprochement intergénérationnel.

• Le CMJ serait un conseil consultatif. La commission sera présidée par le maire ou un adjoint.

• Les jeunes s’engagent à représenter leurs camarades. Ils devront résider sur la commune de Chaillé et devront être élèves de CM1 et • CM2, dans un premier temps.

• Une présentation par des représentants de la mairie aura lieu les 14 et 15 septembre dans les classes de CM1 et CM2.

• La campagne électorale aura lieu du 28 septembre au 9 octobre.

• Les votants seront les élèves du Cycle 3 : CE2, CM1 et CM2.

• La date des élections sera connue plus tard et le vote se déroulera à la mairie. Affiches et Cartes d’électeurs seront fournies par la mairie.

• La mairie propose de sélectionner 10 représentants en respectant la parité qui seront élus pour 2 ans, pour le moment.

• Le CMJ sera soutenu par un comité de pilotage composé du directeur de l’école, d’élus municipaux, de techniciens municipaux,  de parents d’élèves et d’autres personnes dont la fonction reste à définir.

• Les commissions se réuniront environ une fois par mois par session d’une heure à une heure et demie.

• Lors des commissions, divers sujets pourront être abordés, comme la sécurité, l’avenir du foyer des jeunes…

• Le budget des CMJ sera pris en charge par la mairie et divisé en un budget de fonctionnement, autonome, et un budget lié aux projets soumis à l’aval du conseil municipal.

 

-Point sur la situation générale de l’école (effectifs, travaux, personnels) :

• M. Joly rappelle les effectifs de l’école à ce jour : 201 élèves présents.

 

• Pour la rentrée prochaine, du fait du classement de l’école en REP (Réseau d’Education Prioritaire), l’Administration a prononcé l’ouverture de deux classes supplémentaires, une en maternelle et une en élémentaire, les taux d’encadrement étant désormais d’un enseignant pour 25 élèves pour prétendre à une ouverture. Néanmoins, pour que ces ouvertures soient confirmées le 2 septembre (lendemain de la rentrée lors du CTSD), il nous faudra disposer du nombre d’élèves attendu le jour de la rentrée. Il est par conséquent indispensable que tous les élèves inscrits soient présents. Dans le cas d’une impossibilité, il faudra que les familles entrent en contact avec l’école ou la mairie afin de le signaler et produire un document écrit justifiant leur absence.

Les effectifs de l’école à ce jour sont : 6 TPS / 18 PS / 30 MS / 27 GS / 30 CP / 21 CE1 / 29 CE2 / 20 CM1 / 20 CM2, ce qui représente un total de 201 élèves.

 

• Pour le moment, en vue de la rentrée prochaine, nous avons inscrit ou sommes en train de finaliser l’inscription de plusieurs élèves. Actuellement, sont donc admis à l’école : 12 TPS, 18 PS, 16 MS, 30 GS, 27 CP, 31 CE1, 21 CE2, 33 CM1 et 20 CM2, soit un total de 208 élèves. 76 élèves sont donc inscrits et admis à l’école maternelle, pour un seuil d’ouverture de classe fixé à 75. Néanmoins, 3 élèves nés en 2013 sont nés après le 1er septembre, ils ne pourront donc pas être comptabilisés avant leur date d’anniversaire. Nous comptons donc encore sur l’arrivée de nouveaux élèves afin d’atteindre et dépasser le seuil d’ouverture à la rentrée.

132 élèves sont inscrits en école élémentaire en prévision de l’année prochaine, pour un seuil d’ouverture de la sixième classe fixé à 125. La confirmation d’ouverture paraît donc très vraisemblable

 

• L’équipe enseignante a d’ores et déjà travaillé à des scénarios de répartition alternatifs en cas d’ouverture des deux classes supplémentaires ou bien d’une seule, pour éviter autant que faire se peut, une rentrée chaotique pour les élèves et leurs familles ainsi que pour l’équipe enseignante. La mairie a été associée à cette réflexion afin d’offrir les conditions matérielles adéquates à la création de deux classes supplémentaires. Ainsi, la garderie libèrera ses locaux actuels pour emménager dans l’ancien dojo, après aménagements. De même, deux classes préfabriquées seront installées durant l’été à l’entrée du terrain stabilisé de l’école élémentaire. La mairie a également procédé à la commande de mobilier supplémentaire en vue des créations de classes.

 

• Les projets de répartition pour la rentrée prochaine sont présentés par M. Joly, qui rappelle leur caractère provisoire. Les prévisions de répartition, sous réserve de modification à la rentrée liées à des arrivées ou départs non prévus, seront affichées dans les panneaux d’information de l’école durant l’été.

La répartition des élèves d’un même niveau d’apprentissage dans les différentes classes s’est déroulée en fonction d’un certain nombre de critères commandés par l’intérêt des élèves (équilibre entre filles et garçons, fratries, élèves « moteurs », degré d’autonomie en opposition avec le niveau scolaire, binômes à séparer, élèves à besoins particuliers). Un tirage au sort a été effectué lorsque les critères cités ne permettaient pas de différencier les élèves.

 

• Pour ce qui est de l’équipe enseignante, M. Joly annonce que l’ensemble des titulaires de l’école sera présent à la rentrée, hormis Mme Larrieu, qui obtient un poste plus près de son domicile. Mmes Virginie Autin et Pascale Dureau-Brosseau ont d’ores et déjà été nommée, pour pallier ce départ et pour anticiper la création des deux classes supplémentaires.

Dans le même temps, l’école perdra 3 enseignants intervenant dans la présente année scolaire, à savoir Mme Virginie Larrieu (GS), Mme Picart (CE1 et CM1) et M. Maurier (CP). Nous remercions ces personnes pour leur engagement au sein de l’équipe cette année et leur souhaitons le meilleur pour la suite de leur carrière, ici ou ailleurs.

 

Relevé de conclusions (suite)

 

• Enfin, l’école perdra également Mme Aurélie Nauleau, Employée de Vie Scolaire au bout de deux ans d’exercice, son contrat aidé ne pouvant être renouvelé. L’ensemble de l’équipe la remercie chaleureusement pour la qualité de son travail au quotidien. Dans le cadre de ce non renouvellement, l’école a formulé officiellement à la Direction Académique la demande de création d’un nouveau poste pour l’école, la présence d’une EVS étant rendue encore plus indispensable par la création de 2 classes supplémentaires (lien avec les familles, aide à la direction).

 

• La liste des travaux est remise à M. le Maire, une copie aux représentants de parents d’élèves. L’équipe enseignante remercie la mairie pour les divers travaux effectués dans des délais très satisfaisants, pour la plupart. Un certain nombre de travaux importants sont toujours en cours (grésillement des interrupteurs, infiltrations d’eau observées lors des crues importantes, refonte de l’installation informatique côté élémentaire).

 

-Point sur l’avancée du projet d’école :

• Cette dernière partie de l’année a été l’occasion de poursuivre le développement de l’axe 2 du projet d’école avec la poursuite d’ateliers de résolution de problèmes dans les classes.

Les sorties scolaires en cours et en fin d’année (sorties au Grand R, à la maison du maître des digues, au muséum d’histoire naturelle de La Rochelle) de même que la classe de découverte des CM1 et CM2 à Nantes ont permis de participer à l’axe 3 du projet d’école axé sur l’enrichissement du « bagage » culturel  et patrimonial des élèves. Il en est de même de « la fête des parents » organisée par la classe de MS au théâtre du Jean-Baptiste, répondant aux objectifs des axes 1 et 3 en mêlant le tissage du lien école/familles et un projet à portée artistique.

L’équipe a également consacré du temps à l’axe 1 avec l’élaboration d’un protocole d’accueil des élèves réalisant en septembre 2015 leur première rentrée, en lien avec l’accueil d’un nombre plus important de TPS sur l’école. Ainsi, les élèves seront potentiellement accueillis en septembre, à la rentrée des vacances de La Toussaint, de Noël et des vacances de Pâques. Une scolarisation à la journée sera également possible pour les élèves de TPS et PS après discussions entre la famille et les enseignants concernés.

Par contre, le projet d’attribution d’un nom et d’un logo à l’école est remis à l’année prochaine.

Enfin, M. Joly revient sur les conditions de participation des parents d’élèves aux différentes sorties scolaires. Il explique qu’il a souvent été très compliqué d’obtenir un nombre suffisant d’accompagnateurs pour assurer la sécurité des différentes sorties (piscine, classe de découverte, sorties à dominante culturelle ou sportive) et rappelle que sans garanties de sécurité, ces sorties risquent d’être remises en question, ce qui serait dommageable pour les élèves de l’école.

 

-Point financier (coopérative scolaire OCCE) :

• Il s’agit du dernier bilan financier de l’OCCE pour cette année scolaire.

• 6844,28€ sont présents à ce jour sur le compte. 4017€ proviennent du règlement des photos de classe (la facture devrait être d’environ 3000€), 2160,78€ correspondent à l’argent à disposition de chacune des classes. Il reste en donc en réalité 666,50€ sur le compte commun, dont il convient de retrancher 500€ de fond de roulement.

• L’OCCE a notamment permis de financer en partie le départ en classe de découverte à Nantes des CM1/CM2. Mme Giraudeau présente un bilan financier de la classe de découverte des CM1 et CM2. Plusieurs actions ont été menées pour financer une partie de ce projet (marché de Noël, tombola, …).

 

• L’APE a participé à hauteur de 3000€ au financement du départ en classe découverte des élèves de CM1 et CM2 et la prise en charge de la plupart des frais de transport des élèves de l’école lors des sorties scolaires. Une somme de 800€ issue des bénéfices de l’année a également été remise à l’OCCE de l’APE afin qu’elle soit répartie entre les 6 classes non concernées par la classe de découverte.

• Au total, chaque classe a pu bénéficier cette année de 133€.

• Cette somme a notamment permis le financement de sorties scolaires (La Rochelle, maison du maître des digues, sorties au Grand R…) et l’investissement dans du matériel pour les classes de petits.

 

-Point sur la sécurité :

• Un exercice d’évacuation a eu lieu le vendredi 19 juin, avec, notamment une évacuation des élèves de maternelle à la fin du temps de sieste.

 

• Le PPMS, quant à lui, est toujours en cours de rédaction. Nous disposons désormais des plans d’évacuation mais le temps manque pour s’y consacrer.

 

-Point sur l’évolution de la semaine scolaire à la rentrée prochaine :

• M. Joly, au nom de l’équipe, remercie la commune, et plus particulièrement Mmes Richard et Pizon, pour leur engagement dans la mise en place de la réforme dans les meilleures conditions pour les élèves de la commune.

• Il passe la parole à Mme Richard, adjointe aux affaires scolaires de la commune et Mme Pizon, responsable communale du temps périscolaire.

• Lors de la réunion du comité de pilotage du jeudi 29 avril dernier, une modification des emplois du temps a été proposée. L’ensemble des classes élémentaires, du CP au CM2 aura les mêmes horaires, à savoir qu’ils alterneront entre jours « longs » et « courts », suivant le modèle suivant : journées de 6 heures de classe les lundi et jeudi et journées de 4h40 de classe suivies d’1h20 de TAP les mardis et vendredis. Les classes maternelles auront TAP de 13h30 à 14h00 les mardis et vendredis, et de 15h40 à 16h30 les lundis et jeudis.

• Cette modification est entérinée par le conseil d’école en vue de la rentrée 2015.

 

 

Relevé de conclusions (suite et fin)

 

• M. Joly explique que les Activités Pédagogiques Complémentaires (APC) vont également être modifiées. La Directrice Académique ne souhaite plus que ces temps d’aide individualisée aux élèves s’exercent durant le temps de classe mais en plus du temps de classe ordinaire des élèves, durant le temps de TAP. L’équipe enseignante demandera dans la fiche de renseignements annuelle une autorisation aux familles valables pour l’année et communiquera à Mme Pizon quotidiennement le nom des élèves concernés.

• L’équipe enseignante regrettent qu’il ne soit plus possible de s’organiser comme cette année puisque les élèves concernés seront bien évidemment privés d’un temps de TAP s’ils font partie des élèves concernés par les APC. Néanmoins, il a été décidé de limiter le recours à l’APC pour les élèves concernés à la moitié des temps de TAP d’une période. Les élèves concernés participeront donc au minimum à la moitié des TAP d’une période.

 

-Questions diverses :

 

Question à l’initiative des représentants de parents d’élèves :

 

- Quelles solutions sont envisagées par la mairie en prévision de la rentrée 2015 afin de garantir la sécurité à la sortie de l’école aux heures d’entrée et de sortie des élèves ?

• M. le maire explique, qu’à la rentrée, une interdiction de stationner sera prononcée (avec un arrêté et une bande jaune) dans une partie de la rue du 11 novembre. La gendarmerie sera prévenue et pourra verbaliser en cas d’infraction.

• Le maire met en avant un certain manque de discipline d’une partie des parents d’élèves, non étrangère aux problèmes de circulation et de stationnement à la sortie de l’école.

• Une zone limitée à 30km/h sera certainement mise en place mais la délimitation est complexe et prendra sans aucun doute plus de temps.

 

- Est-il prévu de refaire l’enrobé de l’impasse des écoles, très dégradé ?

• M. le maire explique que c’est prévu à la rentrée. Les enfants devront passés pendant 2 jours par les abords de la salle communale pour accéder à la cour de l’école.

 

Question à l’initiative de la commune :

 

- Serait-il possible que les enseignantes de maternelle se stationnent hors des places situées devant l’école afin que les assistantes maternelles puissent y stationner ?

• La commune relaie une question posée par les assistantes maternelles du village lors d’une précédente réunion de ces dernières. Ces dernières ont des difficultés à accéder rapidement à l’école maternelle quand elles ont des enfants non encore scolarisés avec elles, du fait de l‘absence de places disponibles devant l’école.

• M. Joly explique que l’équipe enseignante a réfléchi au problème mais qu’il n’existe pas de solution « miracle ». Il indique que beaucoup de personnels hors enseignants utilisent également ces places et que certains parents d’élèves rencontrent les mêmes difficultés que les assistantes maternelles pour accéder à l’école. Il paraît difficile de « bloquer » des places à la seule occupation des assistantes maternelles dans ce cadre. Les places libérées par les enseignants de maternelle seraient automatiquement occupées par d’autres véhicules (ATSEM, personnels de garderie, cantinières, autres parents d’élèves…). La seule solution envisageable serait peut-être de réserver une place à du stationnement temporaire, du type « arrêts minute ». Quoiqu’il en soit, c’est à la commune que reviendra une décision dans ce domaine.

 

 

 

Points posant problème :

 

-Difficultés d’organisation matérielle pour la rentrée 2015, dans l’attente des décisions de carte scolaire (ouvertures ou fermetures de classe).

 

 

 

 

 



1 fichier
Photos
Photos (1)