22
Novembre
Procès verbal du conseil du jeudi 6 novembre 2014
Par Armelle Babin • Publié le 22/11/2014

Vous pouvez consulter dès maintenant (ci-dessous) le procès verbal du premier conseil d'école de l'année, en date du jeudi 6 novembre 2014.

CIRCONSCRIPTION                                                                      Année scolaire : 2014/2015

                         de                                                                                                             

                    LUÇON

                     -----------

 

COMPTE RENDU du

 

   CONSEIL D’ECOLE    :       X  1                2                 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 COMMUNE : Chaillé-les-Marais                         Date : 06/11/2014

 

   ECOLE (s)    : école primaire publique              Durée : 2h00

 

 

 

 

 

 

 

 

                            

 

PARTICIPANTS   (NOM et Qualité) :

 

            lM. JOLY, directeur de l’école                                    lM. AUTIN, enseignant

            lMelle PAPIN, enseignante                                          lM. MAURIER, enseignant

            lMelle PICART, enseignante                                       l Mme DESHAYES, enseignante

            lM. PACAUD, maire de la commune                           lMme RICHARD, adjointe aux affaires scolaires

            lMme AUBOUIN, représentante des parents d’élève      lMme HAMDI, représentante des parents d’élève

            lM. BRAND, représentant des parents d’élève               lMme GARNAUD, représentante des parents d’élève

            lMme MAINGOT, représentante des parents d’élève     lMme MASSONNEAU G., représentante des parents d’élève

            lMme SOHIER, représentante des parents d’élève

 

ABSENTS EXCUSES (NOM et Qualité) :

 

lM. DOURIAUD, inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription de Luçon

            lM. PALARDY, enseignant du RASED                                   lMme BOILARD, enseignante du RASED

lMelle RABILLE, enseignante                                    lMelle GIRAUDEAU, enseignante

lMelle BABIN, enseignante                                         lMme BISCAUT, enseignante

            lM. LECUYER, psychologue scolaire                          lM. BESSE, représentant des parents d’élève

            l Mme MASSONNEAU A., représentante des parents d’élève     l Mme DRAPEAU, représentante des parents d’élève

           

                       Président de séance : Johann JOLY

 

                       Début de la séance : 18h00            Fin de la séance : 20h20

 

            Ordre du jour :

 

-Règlement intérieur du conseil d’école ;

 

-Présentation générale de l’école ;

 

-Présentation et adoption du règlement intérieur de l’école ;

 

-Présentation du projet d’école et de ses déclinaisons pour cette année ;

 

-Point sur la sécurité ;

 

-Compte-rendu de la réunion de liaison école/collège du 14 octobre 2014 ;

 

-Questions diverses.

 

Annexe n° 7                                                                                                                         Suite au verso

            Relevé de conclusions

 

-Règlement intérieur du conseil d’école :

•           Rappel du rôle du conseil d’école. : M. Joly rappelle rapidement que le conseil d’école est un organe de consultation, vote le règlement intérieur de l’école, adopte le projet d’école.

•           Rôle du directeur : il préside la séance du conseil d’école.

•           Modalités de vote : le vote à main levée est adopté à l’unanimité.

•           A noter que le conseil d’école ne dispose plus de la présence d’un Délégué Départemental de l’Education Nationale, M. Pacaud assumant désormais les fonctions de maire de la commune.

 

-Présentation générale de l’école :

•           Notre école comporte 8 classes :

a.         24 TPS/PS (6+18) : Mme Deshayes assistée de Mme Gosselin, ATSEM ;

b.         31 MS: Mme Babin assistée de Mme Drapeau, ATSEM ;

c.         27 GS : Mme Larrieu assistée de Melle Plaire, ATSEM à mi-temps ;

d.         29 CP : M. Joly ; (déchargé le vendredi en tant que directeur, et le jeudi en tant que délégué syndical, remplacé par M. Maurier)

e.         24 CE1 : Mme Rabillé ; (80% et remplacée par Melle Picart)

f.          28 CE2 : Mme Biscaut ;

g.         20 CM1 : Melle Giraudeau ; (80% et remplacée par Melle Picart)

h.         19 CM2 : M. Autin.

•           Ceci représente un total de 202 élèves (82 élèves en Maternelle + 120 en élémentaire).

•           Les prévisions pour la rentrée prochaine seront donc les suivantes, en tenant compte des départs et arrivées programmés et sous réserve de départs, arrivées et orientations :

a.         En élémentaire : 26 CP, 27 CE1, 23 CE2, 28 CM1 et 20 CM2, soit un total de 125 élèves pour un seuil de fermeture fixé actuellement à 108 élèves et un seuil d’ouverture à 144 ;

b.         En maternelle, les projections sont plus compliquées, les futurs élèves de PS n’étant pas tous inscrits pour la rentrée prochaine. Nous avons fait une projection sur 6 TPS, 18 PS, 18 MS et 31 GS soit un total de 73 élèves pour un seuil de fermeture fixé actuellement à 62 élèves et un seuil d’ouverture de 96 élèves.

•           Nous pouvons donc être prudemment optimistes dans la perspective de conservation des 8 classes de l’école.

•           M. Joly présente la liste de travaux qui sera remise aux représentants de parents et au maire de la commune. Elle comprend les lieux concernés, un descriptif de la tâche ou du problème, la date de la demande et la date de réalisation pour les travaux déjà effectués (en gris dans le tableau).

•           A noter que les chaises de la classe de MS ont été réparées pendant les vacances de la Toussaint.

•           M. Brand demande également le changement de la serrure de la cave, utilisée par l’Association de Parents d’Elèves.

•           Des remerciements sont adressés à la commune pour une série de menus travaux déjà effectués depuis la rentrée et la rapidité de traitement des demandes formulées par l’équipe enseignante. Néanmoins, un certain nombre de travaux plus important mérite un développement. Des fuites récurrentes sont constatées depuis plusieurs années dans les bâtiments de l’école maternelle comme de l’école primaire.

•           Pour le primaire, la canalisation liée à la gouttière serait insuffisante en terme de débit potentiel. M. Joly revient sur les engagements de la mairie à ce sujet. Au niveau du portail de l’élémentaire, les buses d’évacuation des eaux devaient être élargies. M. le Maire annonce effectivement que la buse au niveau de la route sera agrandie.

•           Les soucis d’électricité et d’accès à Internet pour le bâtiment élémentaire ne sont toujours pas résolus mais en cours de résolution, la mairie procédant à des appels d’offre.

•           M. Joly fait le point sur la situation financière de la coopérative scolaire OCCE après en avoir expliqué le rôle et le fonctionnement. A ce jour, le solde est positif de 576,85€.

 

-Présentation et adoption du règlement intérieur de l’école :

•           Echanges sur le contenu du règlement intérieur (modification des horaires en lien avec la mise en place de la nouvelle organisation de la semaine et ajout de l’interdiction du port de certains bijoux comme des boucles d’oreille « créoles », dangereuses pour l’enfant qui les porte) consulté par tous avant le conseil d’école. Pas de remarque sur ce règlement. Il est accepté à l’unanimité.

 

-Présentation du projet d’école et de ses déclinaisons pour cette année :

•           M. Joly présente le nouveau projet d’école 2014 / 2017 en explicitant les trois principaux axes et les actions à conduire cette année en rapport avec ces axes :

AXE n°1 ⇒ Développement des compétences et attitudes pour être élève / Développement des outils de relation et de communication avec les familles / Développement et harmonisation d’outils visant à la fluidité du parcours des élèves : Il s’agit de créer du lien entre l’école et les familles ainsi que d’harmoniser l’utilisation d’un certain nombre d’outils et de pratiques afin d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves ;

AXE n°2 ⇒ Amélioration des enseignements en mathématiques : Il s’agit essentiellement de mettre en œuvre une méthodologie permettant d’améliorer la réussite des élèves dans les activités de résolution de problèmes ;

AXE n°3 ⇒ Développement du parcours artistique et culturel des élèves : Il est question de créer pour les élèves un véritable parcours culturel et artistique tout au long de sa scolarité, reprenant les principales manifestations auxquelles ils participent chaque année. Cette année, sont notamment prévues des sorties au sein d’un musée pour les CP et CE1, la réalisation d’une pièce de théâtre dans le cadre des commémorations du 11 novembre pour les élèves de CM2 et la recherche d’un nom et d’un logo pour l’école.

 

            Relevé de conclusions (suite)

 

 

-Point sur la sécurité :

•           Des exercices incendie vont être exécutés en maternelle et en élémentaire au cours du premier trimestre. De nouveaux exercices seront réalisés à la rentrée des vacances d’hiver.

•           D’autre part, le PPMS de l’école est toujours en cours de refonte afin de répondre aux exigences institutionnelles en la matière.

•           M. Joly explicite les fonctions de ce PPMS et ses enjeux.

 

-Point sur la réunion de liaison école/collège du 14 octobre 2014 :

•           M. Joly présente un compte-rendu de la réunion de liaison école / collège du 14 octobre dernier. Il rappelle les objectifs de cette liaison en lien avec la refondation de l’Ecole initiée par le ministère de l’Education nationale.

•           Il a notamment été question au cours de cette première réunion d’une harmonisation des évaluations des écoles et du collège pour faciliter le repérage des élèves et de leurs familles à l’entrée en sixième.

 

-Questions diverses :

 

Questions à l’intention de la commune :

 

-Est-il possible de trouver une solution aux problèmes de sécurité au niveau des entrées des écoles maternelle et élémentaire ?

Des parents ont interpellé les représentants de parents d’élèves sur le manque de sécurité causé par l’impossibilité de fermer à clé le portail de l’école élémentaire et de fermer celui de l’école maternelle, (le loquet de ce portail étant bloqué depuis près d’un an).

M. le maire ainsi que Mme Richard sont conscients du problème et s’engagent notamment à faire réparer le portail d’accès à l’école maternelle. En ce qui concerne la porte d’entrée de l’école maternelle, on est dans le cas d’injonctions et d’avis contraire. : faut il fermer ou laisser la porte d’entrée ouverte pour des questions de sécurité (possibilités d’intrusion ou besoin d’évacuation rapide du bâtiment) ? Le débat reste ouvert. M. le maire va se renseigner plus précisément afin de fournir une solution adaptée au problème.

Il est rappelé l’importance de l’utilisation de la sonnette pour demander à entrer dans l’école maternelle. Mme Larrieu souligne à ce propos qu’elle n’entend pas la sonnette dans sa classe. La municipalité s’engage à étudier ce problème.

Du côté élémentaire, il n’y a pas de sonnette pour le moment. En cas d’installation, M. Joly souligne que son utilisation systématique avant d’aller ouvrir le portail provoquerait d’autres problèmes de sécurité puisqu’il devrait laisser sa classe potentiellement sans surveillance pour aller ouvrir le portail.

Une mère d’élève a également fait part aux représentants de parents d’élèves de son inquiétude concernant la porte d’entrée du hall de l’école maternelle lors du temps de cantine : il semble que cette porte ne soit pas fermée à clé.

Les membres de l’équipe enseignante se veulent rassurants sur ce point, estimant que, s’il a pu arriver qu’elle reste ouverte lors d’un moment de la pause méridienne, il ne pouvait s’agir que d’un oubli à caractère exceptionnel.

Néanmoins, la municipalité s’engage à rappeler l’importance de la fermeture à clé de cette porte aux personnels intéressés.

 

-Quelles dispositions la commune s’engage-t-elle à prendre pour mettre fin aux problèmes de sécurité routière à la sortie de l’école ?

 

Les représentants de parents d’élèves demandent avec la plus grande insistance que les problèmes de sécurité routière aux abords de l’école soient étudiés en urgence avant qu’un drame ne se produise et que des décisions soient prises. Ils estiment que, si cette question est régulièrement abordée,  rien n’a réellement été mis en place durablement.  Certains d’entre eux ont récemment été témoins d’une situation qui aurait pu causer un accident : un des bus a été forcé de reculer sur le passage piéton à l’heure de la sortie des écoles car il était bloqué par les nombreux véhicules illégalement stationnés. Des élèves ont alors pris le risque de traverser derrière ce même bus avant que les adultes présents n’aient eu le temps de réagir.

M. le maire émet l’idée d’un fermeture de la rue du 11 novembre lors de la sortie des écoles et de contacter la gendarmerie afin de verbaliser les personnes stationnées illégalement.

M. Brand rappelle qu’il y a déjà eu des menaces de sanction par les gendarmes. Mme Richard souligne qu’elles ne peuvent être possibles quand cas d’arrêté.

M. le maire fait également appel au civisme des parents d’élèves de l’école.

M. Joly évoque aussi le problème du nombre de places de stationnement à proximité de l’école. Un certain nombre de représentants de parents estime qu’elles sont suffisantes et que le problème provient principalement du manque de civisme de quelques personnes se stationnant de façon illégale.

M. le maire s’engage à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin à cette situation.

A cette fin, il est notamment proposé par M. Joly une réunion réunissant des autorités de la sécurité routière, des représentants des parents, des enseignants et de la commune afin de trouver une solution durable à cette difficulté. L’idée est acceptée par M. le Maire.

 

- Serait-il possible d’organiser une réunion avec les parents (ou représentants de parents) afin de faire le point sur cette première période au sujet des temps d’activités périscolaires (TAP) ?

 

Des parents ont noté un défaut de surveillance le jeudi, pour le groupe qui revient du stade, lors des retours. Ce souci a été exposé à Madame Pizon, responsable pour la commune du temps périscolaire, qui a aussitôt pris les mesures nécessaires et, semble-t-il, réglé le problème.

Toutefois, d’autres questions sont quelquefois posées aux représentants de parents, des remarques soulevées, des suggestions faites. Il serait donc opportun de pouvoir échanger sur ce sujet dans des conditions plus appropriées que le conseil d’école.

 

 

            Relevé de conclusions (suite et fin)

 

 

-Questions diverses (suite) :

 

Ainsi un certain nombre de questions ou remarques a été relayé aux représentants de parents depuis la rentrée :

•           Le rythme des activités semble soutenu et les enfants sont parfois épuisés, notamment après les activités sportives.

•           Une mère a soulevé la question de l’attitude de certains encadrants avec les enfants et poser la question de leurs obligations en terme de déontologie. Existe-t-il un cadre légal pour tout ce qui concerne leur attitude pendant l’activité et en dehors de l’activité ?

Mme Richard invite les parents à rencontrer Mme Pizon pour tout problème au sujet des TAP dès qu’il se présente. La mairie reste vigilante quant aux questions des parents.

Mme Richard explique notamment que les intervenants sont des gens compétents car diplômés d’état. Ils bénéficient de toute la confiance de la municipalité.

Pour ce qui est de la réunion demandée, elle se tiendra sous la forme d’un comité de pilotage, réunissant représentants de la municipalité, des intervenants, des enseignants et des parents d’élèves, qui se tiendra le 12 décembre 2014.

M. Brand demande s’il lui est possible d’aider à l’encadrement des groupes d’enfants qui se déplacent en dehors de l’école car il estime que cela pourrait aider à sécuriser ces trajets. Mme Massonneau propose quant à elle de bloquer la circulation à ce moment de la journée au moyen de barrières.

Mme Richard indique qu’elle va étudier la question.

 

 

 

 

            Points posant problème :

 

-Problèmes de sécurité à la sortie de l’école en lien avec des problèmes de stationnement ;

 

-Problèmes récurrents d’inondation d’une partie du bâtiment élémentaire en cas de fortes crues ;

 

-Problèmes de sécurité potentiels en lien avec l’accessibilité des locaux scolaires.

 

 

 

 

 

 



1 fichier
Photos
Photos (1)