26
Juin
Procès verbal du conseil d'école du mardi 17 juin 2014
Par Armelle BABIN • Publié le 26/06/2014

Vous pouvez consulter dès maintenant (ci-dessous) le procès verbal du second conseil d'école de l'année, qui s'est tenu le vendredi 21 février 2014.

 

            CIRCONSCRIPTION                                                                      Année scolaire : 2013/2014

                         de                                                                                                             

                    LUÇON

                     -----------

 

COMPTE RENDU du

 

   CONSEIL D’ECOLE    :         1               2                X 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 COMMUNE : Chaillé-les-Marais                         Date : 17/ 06/2014

 

   ECOLE (s)    : école primaire publique              Durée : 2h10

 

 

 

 

 

 

 

 

                            

 

PARTICIPANTS   (NOM et Qualité) :

 

            lM. JOLY, directeur de l’école                                    lM. AUTIN, enseignant

            lMme GIRAUDEAU, enseignante                                lMme BISCAUT, enseignante

            lMelle RABILLE, enseignante                                    lMelle MORET, enseignante

            lMme BABIN, enseignante                                          lMme DESHAYES, enseignante

            l M. PACAUD, maire                                                  l Mme RICHARD, adjointe aux affaires scolaires

            l Mme DRAPEAU, représentante de parents d’élèves     l M. BESSE, représentant des parents d’élève

            lMme SEHNEN AUBOIN, représentante des parents d’élève lMme RICHARD, représentante des parents d’élève

            lM. BRAND, représentant des parents d’élève               lMme TRUTIN, représentante des parents d’élève

            lMme REININGER, représentante des parents d’élève   l Mme HAMDI, représentante des parents d’élève.

 

ABSENTS EXCUSES (NOM et Qualité) :

 

lM. DOURIAUD, inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription de Luçon

            lM. PALARDY, enseignant du RASED                                   lMme BOILLARD, enseignante du RASED

            lM. LECUYER, psychologue scolaire                          l Mme MASSONNEAU, représentante des parents d’élève

lMelle BLANCHET, enseignante                                 l Melle OURLIAC, enseignante

lMme CAQUINEAU, enseignante.

           

                       Président de séance : Johann JOLY

 

                       Début de la séance : 18h00            Fin de la séance : 20h10

 

            Ordre du jour :

 

-Adoption du Procès-Verbal du précédent conseil d’école ;

 

-Point sur la situation générale de l’école ;

 

-Bilan du projet d’école 2010-2014 / présentation et adoption du projet d’école 2014-2017 ;

 

-Point financier (coopérative scolaire OCCE) ;

 

-Point sur la sécurité ;

 

-Point sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires ;

 

-Questions diverses.

 

 

            Relevé de conclusions

 

- Adoption du Procès-Verbal du précédent conseil d’école :

Les membres du conseil d’école signent le procès-verbal du conseil d’école du 21 février 2014.

 

-Point sur la situation générale de l’école :

M. Joly rappelle les effectifs de l’école à ce jour : 207 élèves présents. Les effectifs ont légèrement augmenté du fait d’arrivées successives.

Pour la rentrée prochaine, les prévisions d’effectifs sont plus optimistes que lors du précédent conseil d’école. Les départs liés à des déménagements sont compensés par un certain nombre d’arrivées, en MS et en élémentaire notamment.

Les effectifs de l’école à ce jour sont : 6 TPS / 32 PS / 28 MS / 24 GS / 24 CP / 26 CE1 / 21 CE2 / 21 CM1 / 26 CM2, ce qui représente un total de 208 élèves.

Pour le moment, en vue de la rentrée prochaine, nous avons comptabilisé 6 TPS, 17 PS, 31 MS, 29 GS, 24 CP, 25 CE1, 27 CE2, 21 CM1 et 20 CM2, en tenant compte de promesses d’inscription fiables.

83 élèves sont donc inscrits et admis à l’école maternelle, pour un seuil de fermeture de classe fixé à 62.

117 élèves sont inscrits en école élémentaire en prévision de l’année prochaine, pour un seuil de fermeture de classe fixé à 108.

La situation est donc moins critique que l’an passé à même époque, bien qu’il nous faille rester relativement prudent.

L’équipe enseignante a d’ores et déjà travaillé à des scénarios de répartition alternatifs en cas de fermeture, pour éviter autant que faire se peut une rentrée chaotique pour les élèves et leurs familles ainsi que pour l’équipe enseignante.

La répartition pour la rentrée prochaine : cf tableau annexe.

Actuellement, nous nous dirigeons vers une classe de MS de 31 élèves. Néanmoins, en cas d’arrivées durant l’été, la répartition devra être modifiée.

Ces prévisions de répartition, sous réserve de modification à la rentrée liées à des arrivées ou départs non prévus, seront affichées dans les panneaux d’information de l’école.

 

Pour ce qui est de l’équipe enseignante, M. Joly annonce que l’ensemble des titulaires de l’école sera présent à la rentrée, hormis Melle Moret, qui obtient un poste plus près de son domicile. Mme Virginie Larrieu a d’ores et déjà été nommée pour la remplacer à la rentrée.

Dans le même temps, l’école perdra 2 enseignants intervenant dans la présente année scolaire, à savoir Melle Blanchet (CP et CM1) et Melle Ourliac (CE1). Nous remercions ces personnes pour leur engagement au sein de l’équipe cette année et leur souhaitons le meilleur pour la suite de leur carrière, ici ou ailleurs.

 

La liste des travaux est remise à M. le Maire, une copie aux représentants de parents d’élèves. L’équipe enseignante remercie la mairie pour les divers travaux effectués dans des délais très satisfaisants, pour la plupart. Un certain nombre de travaux importants sont toujours en cours (grésillement des interrupteurs, infiltrations d’eau observées lors des crues importantes). M. le Maire s’engage à ce que les travaux facilement réalisables soient effectués pour la rentrée de septembre 2014.

M. Brand demande à la municipalité si une « bloc-porte » pourrait être installé côté maternelle au niveau de la porte donnant accès à la cour afin d’éviter une éventuelle casse des carreaux en cas de déplacement de matériel par l’APE, cette dernière stockant une partie de ce matériel dans la cave de la cour de l’école. M. Le Maire répond à cette demande de façon positive.

 

-Point sur l’avancée du projet d’école :

Le projet d’école qui courait depuis 2010 prend fin en cette fin d’année scolaire.

-           Objectif 1 : « Aider les enfants à devenir élèves et impliquer les familles pour développer l’ambition scolaire » :

⇒          Le bilan de cet axe est jugé positivement par l’ensemble de l’équipe, les dispositifs mis en place ayant permis une véritable plus-value dans ce domaine.  Les réunions parent(s) / enseignant(s) régulières et programmées ont favorisé les échanges et permis de gagner en efficacité dans l’accompagnement des élèves. La lutte spécifique contre l’absentéisme a sensiblement augmenté le pourcentage de présence des élèves. L’harmonisation des outils de communication aux familles facilite également les transitions de classe à classe et la continuité des parcours d’apprentissage tout au long de la scolarité des élèves au sein de notre école. Par contre, il s’est avéré très difficile, voire artificiel, de produire un projet annuel commun à toutes les classes en vue d’une restitution collective aux familles, en raison du nombre de projets déjà engagés chaque année au sein des classes et des cycles de l’école. Enfin, le travail de repérage, de suivi et de remédiation de la difficulté scolaire est toujours en cours d’élaboration. Ce travail devra être poursuivi à l’avenir.

 

-           Objectif 2 : « Enrichir le bagage lexical des élèves » :

⇒          Des actions ont été mises en place et ont amené une évolution à priori positive mais qui mériterait une étude à plus long terme. Cet axe a engendré un travail spécifique sur les vocabulaires de l’école, qu’il s’agisse du vocabulaire lié aux consignes ou de l’enrichissement et de la maîtrise orthographique d’un vocabulaire destiné à l’expression orale ou la production d’écrits. Néanmoins, après quatre ans, tous les élèves ne disposent pas encore de compétences suffisantes dans ce domaine.

 

-           Objectif 3 : « Mutualiser des outils dans les trois cycles » :

⇒          La mutualisation d’outils et le fonctionnement en cycle ont permis une évolution positive des pratiques enseignantes, plus collectives, et des transitions plus simples pour les élèves lors des changements de classe. De même, cette mutualisation a contribué à une certaine continuité pour les élèves ayant exercé l’ensemble de leur scolarité à Chaillé-les-Marais. Malgré tout, il apparaît difficile, voire contre-productif de recourir à une harmonisation totale, sans aller à l’encontre de la liberté pédagogique de chacun des enseignants de l’école.

 

Annexe n° 7

            Relevé de conclusions (suite)

 

Il est remplacé par un nouveau projet d’école, qui courra jusqu’en 2017, que nous devons adopter ce soir. Il a été envoyé à tous les membres du conseil d’école précédemment.

Ses trois axes seront :

➢          Le développement des compétences et attitudes pour être élève / Développement des outils de relation et de communication avec les familles / Développement et harmonisation d’outils visant à la fluidité du parcours des élèves

➢          L’amélioration des enseignements en mathématiques

➢          Le développement du parcours artistique et culturel des élèves

M. Joly détaille chaque point en présentant la démarche pédagogique ainsi que les actions qui seront développées dès la rentrée prochaine.

Un vote à main levée est réalisé : le projet d’école 2014-2017 est adopté à l’unanimité.

 

-Point financier (coopérative scolaire OCCE) :

Il s’agit du dernier bilan financier de l’OCCE pour cette année scolaire.

7208,41€ sont présents à ce jour sur le compte.

Le don anonyme dont jouit la coopérative scolaire a été reconduit à hauteur de 2000€ auxquels se sont ajoutés un don des propriétaires de « La Sableautine », issu du bénéfice créé par le réveillon de Noël qu’ils ont repris à leur compte, à hauteur de 650€ .

L’OCCE a notamment permis de financer en partie le départ en classe de mer des CP / CE1. M. Joly présente un bilan financier de la classe de mer des CP et CE1.Plusieurs actions ont été menées pour financer une partie de ce projet (marché de Noël, tombola, vente de chocolats = 253,10Euros).

M. Brand, président de l’APE, présente un rapide bilan financier de l’APE, des différentes actions menées cette année et des axes de financement, avec, notamment, une participation à hauteur de 3000€ au financement du départ en classe découverte des élèves de CP et CE1 et la prise en charge des frais de transport liés à la participation de classes au salon du livre jeunesse de Luçon. Une somme de 2000€ issue des bénéfices de l’année a également été remise à l’OCCE de l’APE afin qu’elle soit répartie entre les classes.

Au total, chaque classe a pu bénéficier cette année de 581,25 Euros.

Cette somme a notamment permis le financement de sorties scolaires (Vouvant, maison du maître des digues, réserve de Nalliers Mouzeuil, sortie vélo…) et l’investissement dans du matériel pédagogique ou ludique à destination des élèves.

M. Brand annonce, au nom de l’association, que le marché de Noël sera reconduit le 1er décembre prochain.

 

-Point sur la sécurité :

Un exercice d’évacuation a eu lieu le lundi 16 juin, avec, notamment une évacuation des élèves de maternelle à la fin du temps de sieste.

Côté élémentaire, le bilan n’est pas satisfaisant car les alarmes n’ont pas été réparées dans le préfabriqué et la classe de CP.

Le PPMS, quant à lui, est toujours en cours de rédaction. Nous sommes dans l’attente des plans d’évacuation qui viennent d’être réalisés par l’entreprise mandatée par la mairie.

Il n’y a pas de sonnerie dans le dortoir et les portes étant fermées, l’alarme n’était donc pas très audible. La réflexion est lancée pour qu’une alarme soit installée dans le dortoir à l’étage.

 

-Point sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires :

M. Joly, au nom de l’équipe, remercie la commune, et plus particulièrement Mme Richard, pour son engagement à mettre en place la réforme dans les meilleures conditions pour les élèves de la commune.

Il passe la parole à Mme Richard, adjointe aux affaires scolaires de la commune.

Suite à la réunion du comité de pilotage du jeudi 12 juin, Mme Richard présente un écrit reprenant en partie le cahier des charges du décret du 11 mars 2013 relatif à  la mise en place de la réforme des rythmes, afin de rappeler le cadre législatif et réaffirmer la volonté municipale de placer l’élève au centre de cette réforme.

Elle présente ensuite les grandes lignes du Projet Educatif Territorial de la commune à travers une lecture explicitée du PEDT en cours de finalisation (voir le PEDT en cours de finalisation en annexe).

 

-Questions diverses des représentants de parents d’élèves :

➢          Est-il prévu un aménagement particulier pour l'heure de coucher des petits le midi afin de prendre en compte la fatigue liée aux nouveaux rythmes ?

Oui, explique Mme Richard. Après une rencontre avec les ATSEM de maternelle, une modification de leur emploi du temps  est envisagée afin qu’elles couchent les petits à 13h30 après passage aux toilettes. Cela convient également à l’équipe enseignante de maternelle.

 

➢          Quels retours a eu la commune du sondage à propos de la cantine et de la garderie les mercredis de l'année prochaine ? Quels sont les engagements de la commune à ce sujet ?

Les parents ont besoin de savoir rapidement ce qu'il en sera afin de s'organiser au mieux.

38 enfants auraient besoin de l’accueil périscolaire le mercredi après-midi d’après le sondage effectué auprès des familles.

 

➢          De quelle manière les représentants de parents seront-ils associés à l'évaluation du dispositif des nouveaux rythmes ? Quelle place pourront-ils y avoir désormais en tant que représentants des parents d'élèves ?

Mme Richard a répondu à cette question en présentant le PEDT. Les parents d’élèves y seront impliqués.

 

 

 

            Relevé de conclusions (suite et fin)

 

-Questions diverses des représentants de parents d’élèves (suite):

➢          Est-il prévu que le poste d'ASEM en grande section soit maintenu l'an prochain ?

Oui, il sera maintenu, explique Mme Richard, en prenant en compte le nouveau temps d’encadrement du mercredi matin.

 

➢          La sécurité aux abords des écoles : Où en sommes-nous ?

Pour les représentants de parents d’élèves, c'est redevenu « l'anarchie », en particulier dans la rue de l'école maternelle. De nombreuses personnes se garent sur le trottoir obligeant les familles à contourner leur voiture en passant par la route, au risque de mettre en péril leur sécurité.

La municipalité va rencontrer la gendarmerie ainsi que la sécurité routière et s’engage à prendre des mesures concrètes et efficaces.

Mme Auboin se questionne sur le stationnement du bus de ramassage scolaire.

 

➢          Une organisation particulière a-t-elle été prévue pour les devoirs à la maison, en lien avec la mise en place des nouveaux rythmes scolaires ?

M. Joly explique que cette question a fait l’objet d’un sujet traité lors d’un précédent conseil des maîtres. Il a été décidé que les élèves de l’école élémentaire n’auront pas de travail à la maison à fournir pour le mercredi. Le mardi soir, ils repartiront avec les devoirs à faire pour le jeudi.

 

 

Signatures : 



1 fichier
Photos
Photos (1)