16
November
Vous trouverez ci-dessous le procès-verbal du premier conseil d'école de l'année scolaire qui s'est tenu le mardi 10 novembre 2020.
CIRCONSCRIPTION Année scolaire : 2020/2021
de
FONTENAY-LE-COMTE
-----------

COMPTE RENDU du

CONSEIL D’ECOLE : X 1  2  3








COMMUNE : Chaillé-les-Marais Date : 10/11/2020

ECOLE (s) : école primaire publique Durée : 2h00









PARTICIPANTS (NOM et Qualité) :

M. JOLY, directeur de l’école  Mme JOTEREAU, enseignante
Mme AUTIN, enseignante  Mme MICAULT, enseignante
Mme RABILLE, enseignante  Mme DESHAYES, enseignante
Mme CHADET, enseignante  Mme BISCAUT, enseignante
Mme RICARD, enseignante  Mme RATELADE, enseignante
 Mme HAMDI, enseignante  Mme VINSU, enseignante
 Mme BLUTEAU, enseignante
M. MÉTAIS, maire de la commune Mme DORMOY, adjointe enfance-jeunesse
Mme GAUTRONNEAU, DDEN
Mme DRAPEAU, ATSEM Mme RIZZO, ATSEM
Mme FARIA, représentante des parents d’élève Mme LALONNIER, représentante des parents d’élève
Mme VAUTHIER, représentante des parents d’élève M. TEXIER, représentant des parents d’élève
Mme PROVOST, représentante des parents d’élève Mme L’HOTELLIER, représentante des parents d’élève
M. GUERET, représentant des parents d’élève Mme JOURDAIN, représentante des parents d’élève
Mme LOZÉ, représentante des parents d’élève M. PAUL, représentant des parents d’élève
Mme GARNAUD, représentante des parents d’élève

ABSENTS EXCUSES (NOM et Qualité) :

Mme CARRÉ, inspectrice départementale de l’éducation nationale de la circonscription de Fontenay-le-Comte
 Mme BABIN, enseignante  M. GAIGNET, enseignant
 Mme GIRARD-DESPROLET, enseignante
M. LECUYER, psychologue scolaire du RASED M. LEDU, enseignant du RASDED

Président de séance : Johann JOLY

Début de la séance : 18h00 Fin de la séance : 20h15
Ordre du jour :

-Adoption du Procès-Verbal du précédent conseil d’école ;

-Présentation générale de l’école ;

-Présentation et adoption du règlement intérieur de l’école ;

-Présentation du projet d’école et de ses déclinaisons pour cette année ;

-Point sur la sécurité ;

-Questions diverses.
Annexe n° 7 Suite au verso
Relevé de conclusions

M. Joly commence par s'excuser auprès des membres du conseil d'école pour avoir dû reporter la réunion du conseil d'école initialement prévue le mardi 3 novembre, sans avoir pu consulter tout le monde.
D'autre part, avant d’entamer l’ordre du jour, il est décidé d’adopter le mode de vote en début de chaque conseil d’école. Ainsi, le conseil d'école se déroulant en visio-conférence, pour adopter le règlement intérieur de l'école, il sera demandé aux participants de se positionner s'ils ne prennent pas part au vote, puis s'ils votent contre.

- Adoption du Procès-Verbal du précédent conseil d’école :
Cette opération sera réalisée lors du prochain conseil d'école en présentiel.

-Présentation générale de l’école :
• Notre école comporte actuellement :
a. 14 TPS : Mme Ingrid Deshayes, assistée de Mme Aurélie Gosselin dans le cadre du dispositif d'accueil des enfants de moins de 3 ans ;
b. 26 PS/MS (19+7) : Mme Marie Jotereau en remplacement de Mme Babin, assistée de Mme Élisabeth Drapeau ;
c. 24 MS/GS (19+5) : Mme Émilie Hamdi et Mme Louise Bluteau, assistées de Mme Linda Marchese ;
d. 23 GS : Mme Gaëlle Ricard et M. Johann Joly, assistés de Mme Rizzo ;
e. 12 CP A : Mme Virginie Autin, dans le cadre des CP dédoublés ;
f. 12 CP B : Mme Gladys Rabillé, dans le cadre des CP dédoublés ;
g. 12 CE1 : Mme Delphine Micault et Mme Louise Bluteau, dans le cadre des CE1 dédoublés ;
h. 12 CE1/CE2 (6+6) : Mme Nathalie Biscaut , dans le cadre des CE1 dédoublés ;
i. 21 CE2/CM1 (15+6) : Mme Alexandrine Vinsu ;
j. 19 CM1/CM2 (11+8) : Mme Valérie Ratelade ;
k. 22 CM2 : Mme Gladys Chadet.
• Ceci représente un total de 197 élèves, soit 4 de moins que l'an passé à la même époque (87 élèves en Maternelle + 110 en élémentaire).
• Les prévisions pour la rentrée prochaine seront donc les suivantes, sous réserve de départs, arrivées et orientations :
a. En élémentaire : 28 CP, 24 CE1, 18 CE2, 21 CM1 et 17 CM2, soit un total de 108 élèves, soit 2 de moins que cette année ;
b. En maternelle, les projections sont plus compliquées, les futurs élèves de TPS n’étant pas encore inscrits pour la rentrée prochaine. Nous avons fait une projection sur 15 TPS en lien avec le registre des naissances de la commune. Ensuite, les effectifs étant comptabilisés séparément, nous avons estimé les prévisions suivantes à 17 PS, 19 MS et 26 GS soit un total de 62 élèves, soit 3 de plus que l'an passé lors des mêmes opérations de prévision.
• Le faible nombre d'élèves dans certaines classes d'âge doit nous maintenir dans une grande vigilance dans la perspective de la conservation des 11 classes à court, moyen terme, même si des arrivées ont lieu tous les ans.
• Les détails de la mise en place du dispositif des « GS à12 » à la rentrée prochaine peuvent également avoir un impact dans la perspective de conservation des 11 classes comme de leurs répartitions d’élèves.

• M. Joly présente également les trois nouvelles enseignantes de l'équipe pédagogique, à savoir Mmes Jotereau, Hamdi et Vinsu. Il demande à la communauté éducative de les accueillir avec la même bienveillance que celle qu'elles appliquent aux élèves dont elles ont la charge.
A ces trois arrivées s'ajoute l'engagement de deux jeunes en service civique, Laura Mazel (ancienne élève de l'école et Emma Destombes, qui accompagneront les enseignants et les élèves au quotidien jusqu'à la fin de l'année scolaire.
L'école accueille également 5 personnels AESH pour assister des élèves en situation de handicap, Mme Émilie Cantin, Mme Claire Dhellin, Mme Isabelle Morin, nouvellement nommées ainsi que Mmes Jessica Grillet et Élisabeth Ducept, déjà à l'école l'an passé.

• Mme Deshayes, qui remplace Mme Babin en tant que mandataire de la coopérative scolaire, fait le point sur la situation financière de la coopérative scolaire OCCE.
Actuellement, la coopérative scolaire OCCE dispose de 11824,56 €, somme conséquente qui s’explique par le peu de dépenses réalisées l’année dernière en raison de la pandémie. La coopérative scolaire a également réalisé des bénéfices sur les différentes actions réalisées l’année dernière : 369 € pour les calendriers, 474,25 € en maternelle et 871 € en élémentaire pour le marché de Noël, 857,20 € pour la tombola.
L’APE avait en plus donné 2700 € pour le temps fort cycle 2 qui n’avait pas pu être réalisé l’année dernière, somme que l’APE a décidé de laisser à l’OCCE de l’école.
La somme à disposition de la coopérative scolaire est répartie entre les classes de l'école et servira à court ou moyen terme à financer des projets non essentiels au service des élèves de l'école.

• Comme annoncé précédemment, il ne sera pas présenté de liste des travaux en conseil d'école, cette présentation ne semblant plus utile aux représentants de la municipalité comme aux personnels de l'école, ce qui devrait permettre de consacrer plus de temps à l'étude des questions diverses. Seuls les travaux ou problématiques matérielles importants seront désormais évoqués.
A ce titre, M. Joly souhaite simplement faire le point sur quelques situations déjà évoquées précédemment.
M. Joly souhaitait savoir si la sécurisation des portes d'accès à la classe de MS/GS (classe n°3), déjà évoquée à plusieurs reprises, est programmée comme annoncé lors du dernier conseil d'école de l'année scolaire 2019-2020. M. Métais annonce que le nécessaire sera fait pour la rentrée de janvier 2021.
• Des fuites ont également encore eu lieu dans les locaux de l'école élémentaire (dans le hall et les préfabriqués) et dans la classe de GS (classe n°4). M. Métais prend la parole sur ces fuites : par rapport aux modulaires, les gouttières étaient bouchées. Un protocole de suivi d’entretien régulier sera mis en place pour aspirer les gouttières. Dans le hall et pour la classe maternelle, c’est la même problématique. La mousse des tuiles, et des objets (ballons) viennent boucher les gouttières.
L’objectif est donc d’instaurer un protocole de nettoyage en octobre, décembre et février pour éviter une accumulation et des gouttières bouchées.

• L'école a dû faire avec des retards de la part du prestataire informatique : difficultés lors de l'installation des VPI (absence de proposition de formation pour le moment), maintenance des classes mobiles non effectuée, installation d'une borne Wi-Fi pour la classe de Mmes Autin et Micault non réalisée.
M. Métais rappelle que ce prestataire s’était engagé, avait repoussé les dates à plusieurs reprises et qu’il avait refusé plusieurs travaux qu’il s’était engagé à faire et que les agents techniques ont dû réaliser. Un devis auprès d’un nouveau prestataire va être effectué. M. Paul, représentant des parents d’élèves propose, en tant que professionnel du secteur, son expertise dans le domaine afin d’épauler la municipalité. M. Métais l’en remercie.
Enfin, M. Joly précise que le prestataire actuel a pris contact avec lui le jour-même pour planifier la réalisation des tâches en souffrance.

• Par contre, contrairement aux habitudes, plusieurs tâches n'ont pas été réalisées par les services municipaux durant les congés de Toussaint malgré leur programmation. M. Joly en a informé le secrétariat de la mairie et questionne les représentants de la municipalité sur les raisons ayant pu conduire à ne pas réaliser ces tâches. M. Métais va étudier la situation. Il suppose que cela peut s’expliquer par la priorité donnée aux travaux réalisés dans les toilettes de l'école élémentaire durant les vacances de la Toussaint. Les représentants des parents d'élèves saluent la réalisation de ces travaux attendus.

• Enfin, comme d'habitude, un point est fait sur l'avancée du projet de groupe scolaire (prévu pour être intégré dans un pôle enfance-jeunesse-parentalité).
M. Métais prend la parole pour rappeler que la construction de ce pôle est actuellement la priorité de la municipalité. Les démarches administratives sont engagées et lancées pour le positionner maintenant au niveau de la plaine des Sports, à côté de la Salle du Pré Vert, la salle Omnisport, le dojo. Vendée Expansion a été recontactée pour modifier les plans initialement prévus pour le premier projet situé à un autre endroit de la commune. La municipalité est dans une démarche active pour la recherche des subventions. Le coût du projet est estimé à environ 5,5 millions d’euros. La part de la commune pourrait s’élever à 2,5 millions d’euros maximum. M. Métais annonce un projet flexible et cohérent en termes de dépenses d’énergie.
Vendée Expansion a fourni un planning et prévoit un emménagement pour la rentrée scolaire 2024 ou 2025.
M. le Maire annonce qu’une rencontre avec Mme Brigitte Hybert, présidente de la communauté de communes Sud Vendée Littoral, est prévue la semaine prochaine car ce projet est également porté par la Communauté de Communes. Le plan de financement sera arrêté en 2021 puis un concours d’architecte sera réalisé.
Mme Provost demande dans quelles mesures les acteurs et futurs utilisateurs seront associés à ce projet.
Mme Dormoy répond que dans le cadre du PEDT, il existe déjà un comité de pilotage auquel sont conviées les représentants des parents d'élèves. Un comité de pilotage sera programmé en fin d’année ou au début de l’année prochaine avec l’ensemble des acteurs associés à ce projet.
M. Guéret rappelle qu’historiquement c’est la 3ème municipalité qui s’attelle à ce projet et espère que ce projet pourra aboutir lors de ce mandat municipal.

• Au-delà de ces points, il semble important à l'équipe enseignante de remercier la commune pour les travaux déjà effectués depuis la rentrée. D’une manière générale, la commune a toujours su entendre les besoins matériels exprimés par l’équipe enseignante, notamment durant la période que nous traversons, et y a répondu avec des investissements relativement importants et sans précédent qui se poursuivront désormais chaque année dans un cadre défini entre l’école et la municipalité. A ce titre, la municipalité s'est positionnée pour qu'une somme fixe à gérer par l'équipe enseignante soit actée annuellement pour l'investissement dans du matériel, comme des meubles, par exemple.

• Enfin, M. Joly propose aux représentants de parents d'élèves de faire part de leurs questionnements au sujet de la mise en application du nouveau protocole sanitaire le 2 novembre. Mme L’Hotellier exprime son ressenti en disant que les parents étaient satisfaits d’une manière générale de la mise en place d’un protocole strict en septembre, ce qui implique qu’aujourd’hui les choses n’ont pas vraiment changé, sauf le port du masque pour les élèves à partir du CP.

• A la demande de Mme L'Hotellier, M. Joly rappelle qu’il faut désormais 3 cas avérés de COVID-19 parmi les élèves d'une même classe pour que les autres élèves soient considérés comme cas contact.

-Présentation et adoption du règlement intérieur de l’école :
M. Joly explique un certain nombre d’ajustements effectués sur le règlement intérieur (horaires de l'école / APC).
Une phrase expliquant que, durant la pandémie, certaines dispositions peuvent être modifiées, a également été ajoutée en introduction, afin d'éviter d'inscrire ces aménagements dans le temps.
Après échanges, le nouveau règlement intérieur de l’école pour l’année scolaire 2020/2021 est adopté à l’unanimité.
Ce règlement intérieur sera intégralement distribué aux familles qui devront signer un « papillon » prouvant qu’ils en ont pris connaissance.

-Présentation du projet d’école et de ses déclinaisons pour cette année :
M. Joly rappelle les axes du projet d’école 2018/2022 ainsi que quelques exemples d’actions envisagées après avoir expliqué que, comme pour d'autres activités, certains objectifs seront plus difficiles à décliner en lien avec les mesures sanitaires actuelles ou futures.
Axe 1 : Enrichir le climat scolaire

- Redéfinir les stratégies d’équipe.
- Améliorer les relations aux familles en les accompagnant dans leur rôle de parents d’élève.
- Améliorer le climat scolaire au sein de chaque classe en favorisant le développement d’une aptitude à vivre ensemble.

Axe 2 : Développement d’un usage réfléchi des outils numériques

- Maîtriser l’outil numérique.
- Appréhender la programmation, le codage.
- Comprendre les risques (santé, exposition de la vie privée…) liés à l’usage du numérique.
- Interroger l’utilisation du numérique en guise de plus-value pour les enseignements.

Axe 3 : Développer l’ouverture artistique et culturelle pour tous les élèves

-Mettre en place le Projet d’Éducation Artistique et Culturelle en cycle 2 et cycle 3.
-Confronter les élèves de cycle 1 à une première éducation artistique et culturelle.

Au titre de ce nouveau projet d’école, l’équipe enseignante formulera des demandes de formation à l’Éducation Nationale sur les questions du numérique et des compétences psycho-sociales, en lien avec l’axe sur le « climat scolaire ».

-Point sur la sécurité :
• Des exercices incendie ont été exécutés en maternelle et en élémentaire au cours du premier trimestre. De nouveaux exercices seront réalisés à la rentrée des vacances d’hiver.
• D’autre part, le PPMS de l’école est en cours d'actualisation, pour répondre à la fois à des considérations de sécurité et aux considérations sanitaires actuelles.
Le PPMS "attentat-intrusion" fera prochainement l’objet d’un premier exercice, comme exigé par le ministère de l'Éducation Nationale. A l’avenir, nous devrons également effectuer un exercice d'évacuation d'urgence et un exercice de confinement.
M. Joly rappelle les fonctions de ces PPMS.

-Questions diverses :

Questions à destination de la municipalité :

- Circulation rue Jules Ferry : Est-il possible de fermer la rue Jules Ferry à l’entrée et sortie des classes ?
M. Metais annonce qu’à partir de janvier 2021, aux heures d’entrée et sortie scolaire (pendant 30 minutes de 8h45 à 9h15 et de 16h15 à 16h45), il y aura effectivement une interdiction de circuler dans cette rue. Cela sera acté lors de la commission voirie.

- Stationnement / circulation : Le stationnement est compliqué aux alentours de l’école. Quelles solutions envisagez-vous ?
Malheureusement cette question est compliquée. Le flux est important et la place n’est pas extensible. La municipalité est consciente de cette problématique mais n’a pas actuellement de réponse à apporter.
M. le maire rappelle qu'il a été demandé aux agents publics de stationner prioritairement sur la partie haute du parking de la mairie afin de rendre plus accessible les places de parking aux usagers.
Le sujet d’un « Pédibus » encadré par des adultes est à l’étude, notamment avec la nouvelle équipe du Conseil Municipal des Jeunes.

- Bâtiments : Où en est le projet de groupe scolaire /pôle enfance ?
La municipalité a répondu à cette question précédemment lors de ce conseil d'école.

- Bâtiments : Où en est-on des travaux prévus pour les toilettes de l’école élémentaire ? porte pour les garçons, WC turques notamment ?
La municipalité a répondu à cette question précédemment lors de ce conseil d'école.

- Restauration scolaire : Est- possible de payer la cantine le mois précédent ?
Mme Dormoy rappelle que le nouveau mode de gestion a permis de récupérer de nombreux impayés. Elle annonce également qu’à la rentrée scolaire 2021, la cantine deviendra municipale et que ce questionnement sur le financement, tant pour la cantine que pour la périscolaire, sera inclus dans cette nouvelle mise en place.
Mme Provost demande s’il y aura une continuité dans la restauration, à savoir des repas préparés sur place. Mme Dormoy précise que ce sera effectivement le cas.

- Restauration scolaire : Les enfants ont trop peu de temps pour déjeuner. Quelles solutions envisager ?
Mme Dormoy prend la parole pour dire que l’année dernière, avec le travail conjoint des agents, 5 minutes ont pu être gagnées sur le temps du repas. Malgré les démarches, les horaires de l’école n’ont pas pu être changés cette année pour augmenter la pause méridienne et donner plus de temps pour manger aux élèves. Cette question sera de nouveau soulevée prochainement et fera l’objet d’une réflexion commune avec les enseignants et les parents d’élèves. Elle constituera en outre un point central du futur PEDT.
Mme Jourdain demande si le minibus utilisé par les animateurs sportifs ne pourrait pas être utilisé pour le transport. M. Métais explique que cette réflexion a été menée mais qu’il n’y a malheureusement pas assez de place dans ce minibus pour transporter tous les élèves concernés.

-Accueil périscolaire : Est-il possible de payer l'accueil périscolaire (garderie) par virement ou prélèvement comme pour l'accueil de loisirs (centre aéré) ?
Mme Dormoy annonce que ce sera potentiellement possible à partir de la rentrée 2021 en lien avec ce qui sera proposé pour la cantine.

Question à destination de l'équipe enseignante :

- Éducation prioritaire : Nous avons eu échos d’une possible sortie du Réseau d’Éducation Prioritaire. Quelles en seraient les conséquences pour notre école ?
M. Joly explique qu'officiellement l'école n'a pas eu d'informations mais qu'une refonte de la cartographie de l'Éducation Prioritaire est envisagée pour la rentrée 2021. A ce titre, il est fort probable que la situation de toutes les écoles de France soit réexaminée et que des écoles soient amenées à quitter l'Éducation Prioritaire quand d'autres la rejoindront. Actuellement, il existe deux types de classification : REP+ et REP (L'école de Chaillé-les-Marais est en REP). Une réflexion semble menée pour savoir si les REP seront conservés ou non mais nous n'en savons pas plus.
Si l'école de Chaillé-les-Marais perdait sa classification, un certain nombre de conséquences en découleraient :
- Hausse du nombre d'élèves par classe ;
- Disparition des dispositifs de CP et CE1 dédoublés ;
- Potentielle disparition du dispositif de scolarisation des enfants de moins de 3 ans ;
- Absence de formation spécifique pour l'équipe enseignante ;
- Suppression de l'indemnité REP touchée par les enseignants, servant principalement à stabiliser les équipes.

- Manifestations / Organisations diverses : Est-il prévu une photo de classe ? Avec les fratries ?
M. Joly indique que le rendez-vous a été pris. Pour information, les prises de vue sont prévues le lundi 17 mai. Seule l'évolution de la situation sanitaire dans notre secteur permettra d'arbitrer quand approchera la date. Nous ne sommes pas en mesure de répondre pour le moment mais espérons, ce qui serait bon signe pour nous tous, que les conditions seront réunies pour que cela ne présente aucun risque.

- Manifestations / Organisations diverses : Est-il prévu un marché de Noël ?
M. Joly indique que le marché de Noël tel que nous le connaissons paraît difficilement envisageable au vu du contexte sanitaire. Une réflexion sera menée, avec l'APE, pour déterminer ce qui peut être fait ou non à ce sujet. M. Métais précise que le cadre sanitaire est trop flou pour envisager les manifestations de fin d’année telles que nous les connaissions.

- Semaine de la Maternelle : Est-il toujours prévu d’avoir un accueil des parents lors de la semaine de la Maternelle ?
M. Joly réserve sa réponse car les choses doivent être reconsidérées au vu du nouveau contexte sanitaire depuis les vacances de la Toussaint. Cette réflexion doit de nouveau être questionnée en équipe. Mme Ricard précise également que nous n’avons pas eu de directives sur ce point de la part de nos supérieurs hiérarchiques.


Enfin, en marge du traitement des questions diverses, Mme Dormoy annonce qu’une demande d’agrément a été effectuée par la municipalité pour recruter un jeune en service civique afin de travailler sur des missions dans le domaine de l’enfance-jeunesse au sein des services municipaux. Cette mission de service civique visera également à faire des propositions pour les adolescents de la commune.
Signatures :
Points posant problème :

-Effectifs de l’école en vue de la conservation des 11 classes.

-Avancée du projet de groupe scolaire en lien avec le vieillissement des bâtiments actuels et de leur coût de fonctionnement pour la commune.

-Maintien de l'école en éducation prioritaire à la rentrée 2021.

-Conditions de prise des repas à la cantine scolaire.

-Conditions de circulation et de stationnement à la sortie des écoles.

Photos
Photos (1)